Un univers alternatif de DC en création coopérative.
 
Bienvenue sur Earth Alpha! Prenez un cookie et installez- vous!
Faîtes un geste pour la planète: VOTEZ! Un top- site de voté = un pingouin adopté!

Partagez|

[OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24


MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan] Jeu 25 Fév - 11:05

Le décor changea brusquement, c'était bien moins suspect que certains effets 3D dans certains films au cinéma, mais là... J'étais en droit de me demander si ces concepteurs savaient réellement ce qu'ils faisaient. Dans tous les cas, j'étais rassuré sur une chose: tout ceci n'avait aucun rapport avec la magie ou le monde qui s'y rapportait. Ce qui voulait dire que ma venue avait de grande chance d'être due au hasard, confirmant mon hypothèse que je n'étais pas la cible principale. Le fait que la statue nous ait attaqué tout à l'heure impliquait forcément que c'était Brigh qu'ils voulaient réellement se débarrasser ou attraper. On pourrait aussi croire que ce n'était qu'un moyen d'éliminer d'éventuels gêneurs, en vue de s'attaquer à une troisième cible inconnue. Mais ce serait sans intérêt, puisque ce "monde" était censé être une prison. Il n'y avait donc nulle besoin d'attenter à nos vies, il aurait suffit de nous laisser explorer en paix, tournant en rond dan cette grande ville.

En somme, tout convergeait à me confirmer que cette fliquette du future était en grave danger. Au vue des couleurs du décor autour de nous, j'avais l’impression de me retrouver dans un couloir du paradis. Car oui, j'avais déjà été dans cet endroit inaccessible aux vivants, j'avais parlé à "Dieu", bien que ce ne fut qu'une perte de temps considérable dans ma lutte. Et oui, c'était aussi cliché qu'on le croyait tous, le big boss n'avait fait que fabriquer un lieu où conserver les âmes, à partir de l'inconscient collective. Brigh s'arrêta brusquement, je fis de même. Elle se retourna alors vers moi, avec une mine sérieuse que je ne lui connaissais pas encore, avant de vider son sac. Sa dernière parole restait à prouver, il en fallait plus pour me faire baisser ma garde. Je restais silencieux un moment en la regardant dans les yeux, puis souris, amusé.

"Je m'en fous royalement de savoir qui ils sont, qui tu es ni même ce qu'ils veulent. Je me rends compte que cette histoire n'a juste rien à voir avec moi, alors je vais juste trouver un moyen de m'en aller et laisser toute cette merde derrière moi. Je ne suis pas le genre de personne à livrer des batailles qui ne me concernent pas, je ne suis pas héros ni un flic. Fais seulement en sorte de me garder en vie pour pouvoir partir le moment venu, okay chérie?"

Je m'avance vers elle et lui vole un baiser en caressant sa joue, comme si je venais de lui dire que j'allais prendre soin d'elle ou une connerie du genre. J'avais cette capacité assez spéciale d'être égoïste, sans en ressentir la moindre honte, ni de la fierté. A n'en pas douter que le moment où sa vie et la mienne seront sur deux plateaux différents d'une même balance, le mien pencherait inéluctablement bien plus que le sien, car c'était de cette manière que les gens comme moi pouvaient survivre. Je fis ce genre de sacrifice un nombre incalculable de fois, donnant d'innombrables fantômes qui me suivaient dès que je traînais un peu trop longtemps à New- York. Tant de gens morts pour que je puisse vivre, dans le but de pouvoir plus tard combattre le mal qui risquait à tout moment de détruire l'humanité. Je me considérais comme irremplaçable dans cette guerre invisible. Bigh faisait partie d'une légion de flics dont la majorité n'attendait qu'une chose: prendre sa place.

Si je venais à disparaître, personne ne me relayerait et le monde exploserait sans que quiconque ne puisse rien n'y faire, même pas la Justice League.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earth-alpha-dc.jdrforum.com/

avatar


Messages : 52
Date d'inscription : 14/01/2016


MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan] Jeu 25 Fév - 14:48

Faire passer sa vie avant celle des autres? Je connais très bien cette façon d’être. Combien sont morts à mon service pour que je puisse vivre? Je ne gaspille pas, bien sûr mais quand il faut sacrifier des pions je ne suis pas du genre à hésiter. Après tout, je n’ai pas survécu des millénaires pour simplement périr alors que d’autres peuvent le faire à ma place. Ce serait idiot. Je peux donc comprendre Constantine qui doit se penser essentiel ou supérieur quelque part, ce qui le pousse à agir de la sorte. Mais je ne m’inquiètes pas. Nous aurons bientôt la chance de voir comment cet homme réagit face aux choix. Car je sais que mes ennemis viennent à notre rencontre. Enfin… Au moins l’un d’entre eux. Cela promet d’être intéressant. En effet, au détour d’un couloir dans cet environnement surréaliste, nous tombons sur quelqu’un.

Une femme blonde aux yeux bleus d’une telle beauté qu’elle en est presque éthérée. La représentation humaine des anges, en un sens. Armée, bien sûr mais cette arme n’est pas dirigée vers moi. Elle est dirigée vers lui. Typique. D’une voix qui se veut mélodieuse et envoutante, elle essaie de convaincre Constantine que je ne suis pas qui je prétends être, que je représente le mal absolu et que sa seule chance de salut est de s’allier à eux. Un discours vertueux, plein de bon sentiment mais ô combien naïf. Je reconnais là la suffisance de mes ennemis naturels. Ils prennent les espèces qu’ils jugent plus primitives pour des espèces aisément impressionnables. Certes, c’est le cas mais il faut savoir qui on a en face de soi pour le manipuler le plus efficacement. J’interromps ce tissu de conneries d’un rire méprisant. À mon tour de jouer, de donner mes arguments.


« Touchant. Vibrant. Jouer la carte de l’ange du paradis venu prévenir les mortels d’un danger sans nom. Je ne sais pas ce que tu fumes ma jolie mais avant de me faire un procès, regardons les faits, d’accord? Fait numéro 1 : vous avez enlevé ce type. Que je sache, enlever quelqu’un, c’est un crime. Constantine n’était pas consentant. Fait numéro 2 : vos sbires ont tenté de le butter dans les rues de cette pseudo New York.

Pour des gens qui se disent les représentants du bien absolu, tromper quelqu’un avec un décor de mensonges et tenter de tuer ce même quelqu’un, c’est plus quelque chose de mal, non? Et on ne parlera même pas du coup de la Statue de la Liberté. Fait numéro 3 : pour quelqu’un qui veut son bien, pourquoi pointer son arme sur lui et pas sur moi? Si c’est moi le mal absolu, je devrais être celle qui est tenue en joue, pas Constantine.

Ce qui m’amène à cette question : s’il refuse de coopérer, tu le tues pour ne pas faire de témoins et ensuite tu me captures pour me torturer et me tuer? Maintenant regardons les faits de mon côté. Partons du principe que je suis le mal absolu. J’ai sauvé la vie de cet homme sans rien demander en retour. Plutôt le contraire même, je lui ai montré de façon plutôt physique le fait que j’appréciais sa compagnie et son assistance. Ensuite…

J’essaie de le garder en vie. Je ne l’ai nullement menacé d’aucune arme et pour autant que je sache, le mal absolu ne se mettrait pas dans la ligne de mire d’un soi-disant défenseur du bien pour protéger un simple mortel, pas vrai? Alors expliques moi pourquoi je viens de me placer entre toi et ton arme? Peut-être parce que je suis flic et que mon boulot c’est de protéger les civils? OH! Constantine EST un civil! »


Je rigole intérieurement. Le pseudo ange, qui se doit être un concentré de bonnes intentions laisse paraitre pendant une fraction de seconde une haine qui n’a rien de vertueuse. Je propose même à Constantine un petit jeu : il existe un sort tout simple qui permet de déterminer si quelqu’un a déjà tué. Ce sort a le défaut majeur de ne pouvoir déterminer si on a déjà ordonné la mort de quelqu’un mais bon. J’en connais un peu sur la magie grâce à mon conseiller. Alors je propose à Constantine d’utiliser ce sort. Si nous avons tué (essentiellement des innocents), nos mains deviennent rouges et si elle dégoulinent, c’est qu’on a tué beaucoup. S’il le fait, voici ce qu’il verra : mes mains sont blanches, immaculées. Celles de l’ange dégoulinent de sang. Les anges tuent maintenant? Finalement cette petite aventure commence à m’amuser de plus en plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24


MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan] Lun 29 Fév - 13:53

"Un ange... Comme c'est pratique!"

Elle n'avait pas d'ailes, ni d’auréole sur la tête -pas encore vérifié sous les bras- mais sa beauté était à couper le souffle! Son discours ne me touchait pas du tout, mais alors vraiment pas. Pour commencer, je détestais les moralisateurs et tout ce qui avait un rapport avec le "Bien". Donc si ce qu'elle disait était vrai, ce que je ne croyais pas du tout, elle m'était d'office antipathique. Ces gens qui croyaient avoir toujours raison sous prétexte qu'ils avaient la lumière divine avec eux me donnaient plutôt envie de gerber. Je préférais pactiser avec le Diable qu'avec Dieu, en tout cas. Ensuite, je ne croyais pas au concept du "bon soldat", qui voulait que l'on soit du côté de la justice etc mais qu'on ait le droit d'éliminer tout ce qui n'est pas en accord avec nous. Comme ces stupides croisades au moyen- âge, et le fait qu'on devait tendre l'autre joue, mais enfoncer ton épée dans le bide quand le gars croyait avoir en face un véritable pacifiste. Certes, le concept de base était naïf, mais le prôner sans aller jusqu'au bout de ses convictions, me rendait malade.

Or cette femme était visiblement prête à faire feu sur les récalcitrants, tout en prônant la bonne parole. Je n'étais pas stupide au point de n'y voir que du feu. Son hypocrisie crevait les yeux. Comme en écho à mon propre mépris, Brigh rit en réponse aux paroles de l'ange. Un sourire ironique étira mes lèvres durant sa réplique des plus acerbes et prodigieux. J'adorais cette femme, sa manière de retourner les choses à son avantage avec une incroyable facilité. On dirait... Moi. Et Dieu sait que je m'adorais. Je n'avais nulle besoin d'utiliser ce sort pour la croire, elle n'était pas assez stupide pour se tendre un piège à elle- même. Cependant, c'était le moment d'utiliser mon atout, même si j'avais prévu de le garder une fois en face du big boss. Mais visiblement, la salope en face n'avait pas l'intension de nous laisser gentiment passer, j'allais devoir faire en sorte que la diversion que ma compagne -et futur copine de baise?- m'offrait ne fut pas en vain.

"Merci ma beauté, je reprends la main."

Dis- je en venant poser mes mains sur ses épaules pour lui faire un rapide bisou sur la joue, avant de m'approcher de l'ange.

"Ce fameux sort le voici..."

Je sortis de ma poche un collier simple, datant d'une époque lointaine, et l'agita au milieu des deux femmes en prenant une fausse pause de concentration. Ce n'était pas du tout le rituel pour le sort dont Brigh m'avait parlé, mais si elle le connaissait vraiment, elle le savait déjà et devait bien rire en se demandant ce que je préparais vraiment. L'ange quant à lui ne se doutait de rien, sa tête étant aussi vide que mon coeur. Je fis brusquement un changement de posture en balançant les mains en l'air, les stoppant l'une vers Brigh, l'autre vers l'ange. Le collier étant dans la main tournée vers la deuxième.

"Alacazam, alakazim, troubidour, troubadour, j'adore le chocolat au lait."

Cette dernière proposition dite dans un ancien dialecte mésopotamien. C'était le signale pour le collier de faire son oeuvre. Ainsi, l'ange se crispa comme pris d'une grosse migraine, avant de s'effrondrer au sol. Elle faisait une crise d'épilepsie, signe que le processus était en marche. Au bout d'une minute, il se releva en se dépoussiérant, puis lâcha un sourire d'une incroyable sincérité.

"Je l'ai fait Constantine!
- Bravo Marie! Brigh, je te présente Marie, esprit qui était autrefois lié au Hollandais Volant. Elle possède maintenant le corps tentateur de la délicieuse ange."

Je l'avais récupérée après avoir quitté le bateau de croisière. J'étais originellement partit lui apprendre qu'elle pouvait arrêter de prévenir tout le monde, puisque j'avais détruit les esprits. Elle avait alors demandé à me suivre, car elle n'avait plus aucun but maintenant. J'avais fini par accepter, en me disant qu'elle se révélerait utile un jour ou l'autre. Son esprit étant lié au collier que j'avais retrouvé au fond de la mer, je l'avais gardé dans ma poche et lui avais ordonné de n'intervenir que si je lui donnais le signale. Son timing était parfait, j'étais bien content de l'avoir gardée avec moi.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earth-alpha-dc.jdrforum.com/

avatar


Messages : 52
Date d'inscription : 14/01/2016


MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan] Lun 29 Fév - 19:50

Pas mal… Pour ce qui était du dialecte qu’il avait utilisé, je connaissais. Nous étions arrivés sur Terre avant l’apparition de l’homme. J’ai même dû me retenir de ne pas rire parce que mon personnage de flic n’a aucune raison valable de connaitre une telle langue morte. Mais c’était bien trouvé, il faut bien l’avouer. En tout cas cette démonstration prouve une chose : ce sont des Kherubims assez jeunes parce que n’importe quel adulte ou membre expérimenté de leur espèce aurait résisté à ce genre de traitement. Intéressant. Une bande d’ados débiles qui veulent se penser « cool » en ramenant le plus gros poisson de la liste. Ils ont l’avantage du nombre mais certainement pas de la stratégie en tout cas. Tant mieux. Ce sera toujours ça de bon pour nous. En revanche, il va falloir que je sois doublement prudente avec Constantine. Pourquoi?

Parce que s’il utilise de la magie sur moi, je vais me défendre. Ce qui veut dire que je vais trahir ma couverture. Ce ne serait pas dramatique bien sûr mais nous nous entendons si bien, ce serait dommage de tout gâcher… Parce que bon hein… C’est techniquement moi la princesse en détresse dans l’histoire car je suis de sexe féminin. Ce n’est clairement pas le cas dans la réalité mais bon. Et le preux chevalier doit pouvoir faire confiance à la princesse! Vous imaginez si dans Mario Bros, Mario se rendait compte que Peach est encore plus diabolique que Bowser? Imaginez l’agonie de plusieurs générations de joueurs! Alors non. Pour respecter les clichés, je dois être le bonne princesse gentille. Juste que là la princesse est une flic aussi badass que sexy. Il faut moderniser un peu les récits quoi. Et puis Constantine est plus classe que Lancelot, soyons sérieux.


« Pas mal… C’est un peu comme nos IAs quand on affronte les troupes robotisées des derniers super criminels qui s’accrochent encore au rêve débile de dominer le monde. Faut dire par contre que nous c’est fabriqué en série. Pas aussi classe que dire : eh, j’ai capturé un esprit venu d’une légende! Mais bon hein, à chacun son époque. Là d’où je viens, il n’y a presque plus de magie. Sans vouloir te vexer, hein. »

Bien sûr qu’il ne sera pas vexé parce que comme il vient techniquement de nous sauver les fesses, je me suis approchée de lui pour le coller contre moi. Technologie par nanorobots, la partie qui est plus armure que combinaison moulante disparait et le preux Constantine se retrouve à sentir contre lui deux armes de distraction massive. Et dans le futur, plus d’implant. Que du vrai par modification génétique. Si collée que je suis, il ne peut plus avoir de doutes. Joueuse, je me frotte contre lui en déposant des petits bisous dans son cou, lui susurrant à l’oreille que c’était très courageux de sa part de nous avoir défendu. Technique de contrôle numéro 545 dite de la tigresse mante religieuse. Le quidam moyen se met soit à baver, soit à saigner du nez. Constantine était plus costaud que la moyenne, il a juste un sourire idiot sur le visage.

« Bon avec ta copine aux commandes, on peut toujours faire comme si elle m’avait fait prisonnière. Je suppose que les idiots en charge n’ont pas dû suivre l’échange entre cette moralisatrice de merde et nous, autrement nous aurions déjà leurs renforts aux fesses. Pas si mal finalement comme retournement de situation. De toi à moi? La journée pourrait bien se terminer finalement. La paperasserie en moins. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24


MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan] Lun 29 Fév - 20:28

"Tu ne me vexes pas, je te dirai que l'humanité est mieux sans! La seule raison pour laquelle je m'en sers encore, c'est parce qu'il existe des connards opportunistes pour s'en servir à mauvais escient. Avec des idées bien arrêtées comme détruire le monde ou encore, manipuler la réalité. Sans elle, ces mouches à merdes de la magie n'existent pas, et je pourrais enfin prendre une belle retraite!"

Après les présentations, le réconfort! Brigh s'approcha de moi avec ce regard qui me plaisait tant, avant de me coller contre elle, me permettant de placer mes mains à des endroits stratégiques. Marie rougit et posa ses mains devant ses yeux, bien qu'elles écarta bien vite les doigts pour ne pas rater une miette de notre corps à corps. Puis ce fut le choc, entre mon torse et deux obus fraichement armées. Depuis qu'on s'était rencontré, ce rituel était devenu une habitude chez nous, mais toujours aussi bon. Je me retrouvais à toucher le paradis du doigt, l'ange ne valait pas cette femme, j'étais satisfait de l'avoir choisie. Je pressai plus fort le corps génétiquement parfait de Brigh et humant son odeur qui m'enivrait comme jamais. Un sourire idiot se figea sur mon visage, amusant Marie qui essayait de cacher sa gêne. Quand je pensais avoir atteins l’apothéose, elle ondula sensuellement contre moi en provoquant des frissons par ses baisers tous aussi électriques les uns que les autres. Mon pauvre coeur affaiblit par les excès pouvait lâcher à tout moment, mais je forçais mon esprit à rester dans mon corps pour profiter totalement de cette récompense. Je répondis à ses mots au creux de l'oreille que je n'ai fait que mon devoir, trop étourdi par cette étreinte pour penser correctement.

Je détachai mes mains baladeuses de son corps pour prendre son visage et lui donner un baiser aussi long qu'intense, juste après sa dernière réplique. Puis je répondis en poussant un long soupire de plaisir:

"Je pense que plus rien ne pourrait m'atteindre, cette journée ne peut que bien se terminer! Allons- y bébé, qu'on en finisse! Ensuite, toi et moi, on passera une longue nuit au lit!"

C'était dit d'un ton décidé, ne souffrant d'aucune protestation. De toute façon, je supposais que la fliquette serait tellement reconnaissante que je nous sorte de là, qu'elle serait prête à me laisser faire joujou avec son matériel dernier cri... Je la serrai contre moi tant qu'elle ne se détacha pas, restant ainsi jusqu'à la fin de ma récompense.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earth-alpha-dc.jdrforum.com/

avatar


Messages : 52
Date d'inscription : 14/01/2016


MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan] Mar 1 Mar - 0:30

Un magicien qui n'aime pas la magie. Et bien. On ne me l,avait pas encore fait celle-là. Je dois dire que c'est plutôt étonnant mais parfaitement compréhensible en un sens. Si vous devez tous les jours jouer avec des forces qui risquent de vous dépasser pour éviter que des abrutis ne détruisent le monde, moi aussi je pense que je en porterais pas la chose dans mon cœur. Je laisse ce genre de choses à Edmund, mon fidèle conseiller. Qu'il s'en occupe. Moi… Je m'en lave les mains. Je dirais même: je m'en moque éperdument. J'ai déjà suffisamment de choses à gérer sans tenter en plus de contrôler des forces que je ne maîtrise pas et que je ne possède pas. N'allez pas penser que je ne m'instruis pas sur le sujet. Je suis une élève attentive et assidue. Tout ce qu'Edmund m'enseigne sur la magie, je le retiens. Mais ce qu'il fait… C'est son boulot.

Du coup, mon compagnon d'infortune m’apparaît comme plus sympathique. Je ne dis pas que si je devais le tuer je l'épargnerais. Simplement, c'est un type avec une tête sur les épaules et non pas un abruti. Pour cela, il gagne une infime mesure de mon respect. Sans plus. Un pion de qualité supérieure reste un pion. Une chose est sûre en tout cas : cet humain peut m'être utile et je sais que je me répètes mais je vais m'arranger pour le revoir. Et puis bon, sans même utiliser de magie, de phéromones ou de contrôle mental, je l'ai sous mon charme. Ce serait idiot de ne pas en profiter. J'ai toujours dit que le vrai manipulateur n'a besoin que d'une chose : sa personne. Aucun trucage, aucun artifice, lui et lui seul. C'est ce qui fait que c'est moi la Maîtresse des Secrets. Je réfléchis à tout cela pendant que nous cheminons vers le cœur de toute cette opération d'amateurs.

Arrivés dans un hall bien trop surchargé pour être honnête, je ne peux que grimacer de dégoût. Ça veut se prétendre les bons soldats du bien mais il y a tellement de dorures, de trucs en or massif ou bien trop dispendieux pour être de bon goût que cela ne fait que mettre en évidence la décadence de mes ennemis. Je ne dis pas que mon peuple est moins porté sur l'ostentatoire, sur le visible. Simplement, des crânes, c'est déjà moins comment dire… Prétentieux comme décor. Non pas que MOI je le fasse. Je préfère un style pragmatique. Une utilisation intelligente de l'espace. Ici… Il y a tellement d'endroits pour se mettre à couvert que ça hurle presque « FUSILLADE! » Je ne me gênes pas pour commenter la chose de façon dédaigneuse à mon compagnon de voyage. Je déteste les gens qui veulent faire les m'as-tu vu. Au bout du hall, une immense porte.


 « C'est supposé être moi la méchante et eux les gentils et c'est tellement plein de machins brillants que c'est un plan à devenir aveugle. Je ne sais pas combien ils sont derrière mais ils ont beau être des abrutis, ce sont des abrutis puissants. Et ma jolie, tu faisais les prudes à nous regarder tout à l'heure mais tant qu'à risquer d'y laisser ma peau, autant lui offrir un beau spectacle et toi une belle expérience... »

L'esprit invoqué par le collier magique est encore dans le corps de notre ennemi, non? Et quelque part derrière le contrôle de l'esprit, notre adversaire peut peut-être voir même ressentir ce que son corps subit en son absence de contrôle. Quel affront pour ce peuple d'emmerdeurs que de se faire embrasser par son ennemi juré… Je suis vilaine. Je suis sadique. Et je m'aime comme ça. En deux minutes top chrono je viens d'offrir l'expérience lesbienne du siècle à ce esprit qui joue la vierge effarouchée mais dont la curiosité avait été manifestement titillée et un spectacle à ce pseudo gentleman à lui faire sauter tous les vaisseaux sanguins de sa masculinité.Ah oui. Accessoirement, je viens d'offrir une excellente excuse pour le suicide à mon ennemi. Sans laisser le temps à personne de réagir, j'utilise ma super matraque du futur en mode bélier portable…

Et je défonce la porte. Derrière la porte, un trio d'ahuris nous regardent. Deux hommes. Une femme. Ni une ni deux je me jette sur la femme. On va offrir un beau combat toi et moi ma jolie. Définitivement de jeunes adolescents Kherubims. Ils sont désorganisés et clairement pas formés à la Coda. Ils restent des guerriers redoutables mais même avec une partie de son arsenal magique en moins, Constantine devrait s'en sortir. Moi? Je ne compte pas les tuer. Je vais les renvoyer chez eux où ils seront mis à mort par leurs familles respectives pour ce déshonneur subit aux mains de l'ennemi. Je le répète. Je ne tues jamais moi même. Je laisse les autres le faire à ma place. C'est bien plus amusant comme ça. Je m'aime. Que voulez-vous. Je suis Daemonite donc narcissique par définition. Je pourrais changer. Je ne le veux pas. Pourquoi changer une combinaison gagnante?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24


MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan] Mar 1 Mar - 18:42

Je poussai un sifflement d'admiration dans le hall, ils ne plaisantaient pas dans le coin. La déco était pas mal surchargée, mais ce n'était pas pour me déplaire. On dirait un futur vieux temple à la Indiana Jones que mes lointains descendants prendront plaisir à dépouiller en suivant une minable carte au trésor futuriste. Rien ne m'empêchait de prendre de l'avance, je fourrais quelques babioles en or massif dans mes poches. Ce n'était pas le moment d'oublier pourquoi j'étais dans ce bar à l'origine: problèmes d'argent. Car jouer au poker avec des mages de haut niveau me permettait de gagner un litre de sang druidique et une maison consciente, mais ça impliquait aussi de perdre quelques pièces... Beaucoup.

"Ce n'est pas moi qui vais me plaindre de leur goût chérie, les miens m'ont mené à toi... La femme qui ferait bander un moine. Mais... Qu'est- ce que tu fais...?"

Je lâchai l'objet que je tenais dans la main en restant bouche- bée devant le spectacle offert. J'avais du mal à croire que deux superbes femmes se roulaient une pelle juste devant moi, durant cette exploration mortelle. J'avais la femme la plus détendue du monde en tant que compagne d'infortune, et contrairement à ce qu'il devrait être, je ne détestais pas ça. Pas quand elle fourre sans langue dans la bouche de ma copine esprit, pendant que je regarde. Marie essaya tout d'abord de se débattre, mais ses mains se posèrent sur une zone qui ferait flancher femme et homme au simple touché, l'empêchant de raisonner correctement. Elle ne pouvait s'empêcher d'admirer le galbe de sa pris, la douceur, la texture qui faisait vraie, tout en étant trop parfait... La seule pensée qui lui vint fut qu'à son époque, elles auraient été brûlées vive pour cet acte de lesbianisme. La pauvre résonnait encore en humaine, bien qu'elle ne l'ait jamais été. Et le fait de se retrouver dans cette situation n'arrangeait rien à sa confusion.

Dans sa lancée, Brigh alla directement défoncer la porte de manière aussi spectaculaire que son intervention lors de notre rencontre. Trois gardes nous attendaient, la femme fut prise à partie par la fliquette. Je m'occupai d'un des hommes, pendant que Marie se chargeait du dernier. Je me créai un bouclier d'air devant moi pour stopper les tir d'énergie, avant de lancer une tornade sur mon adversaire qui s'écrasa contre une paroi. Quand il lâcha son arme, je la saisis pour le menacer avec, mais lui tirai quand même à la tête pour l'assommer. Comme il bougeait encore, je le frappai frénétiquement au visage avec le manche jusqu'à ce qu'il ne bouge plus du tout. J'aurais eu besoin de sorts plus élaborés pour éviter d'utiliser ce genre de tactique de brute... Et pourtant, ce n'était pas désagréable de se salir les mains. Au contraire, une sorte d'euphorie commençait à s'emparer de moi. En gros, je m'amusais beaucoup.

"J'en ai fini ici bébé, et Marie aussi! Ils sont plus faciles à démolir que ce que je croyais! On en aura fini avec eux dans pas longtemps et on pourra enfin quitter ce lieu maudit."

J'avais l'impression de revenir dans ma jeunesse, quand j'étais le disciple du meilleur magicien de New- York. Il m'en avait fait voir des merveilles, avant d'essayer de me punir de lui avoir volé sa copine Zatanna. Même si au final, le piège diabolique s'était retourné contre lui... Je portais depuis son imper et fumais ses cigarettes. Ah bah oui, en magie comme en amour, quand on avait perdu, on perdait tout.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earth-alpha-dc.jdrforum.com/

avatar


Messages : 52
Date d'inscription : 14/01/2016


MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan] Mar 1 Mar - 21:42

Bon… J’aime quand un plan se termine comme JE le désire. Il ne me reste plus qu’à renvoyer ces abrutis chez eux, prendre le contrôle du vaisseau et… TADAM! Je commence à fort apprécier cet homme qui vient de me donner une victoire facile. Tant mieux. Reste et demeure que… Je vais quand même devoir le renvoyer d’où il vient. Je n’ai jamais été fan de la technologie des Kherubims. Jamais. J’ai toujours trouvé que leur suffisance les poussait à faire des trucs pas toujours nets et je préfère encore étudier ce vaisseau dans un environnement contrôlé plutôt que de le faire où je suppose qu’il s’agit de l’orbite de la Terre. Et préférablement après avoir pillé les banques de données de ce truc pour trouver un mode d’emploi digne de ce nom. Ne jamais au grand jamais se lancer dans un truc dangereux sans préparation. Jamais.

Une fois mon ennemi au tapis, je m’approche de ce qui doit être l’ordinateur de bord. Bon… Ce truc doit avoir un module de traduction quelque part et… Oh les cons! Ils avaient vraiment l’intention d’amener un Terrien dans cette pièce ou quoi? C’est écrit en anglais! Ils ont mis la traduction! OH! Je comprends. Pour se faire comprendre de Constantine, ils ont configuré leur traducteur pour connaitre sa langue et ce faisant ils ont accidentellement activé la traduction globale pour le vaisseau au complet. Mais ça devrait être interdit d’être aussi con! J’y crois pas! Bon…Ok, j’ai le plan du vaisseau, l’emplacement d’une capsule de sauvetage… J’expose aux deux autres mon plan et je commence à trainer le corps inconscient vers ladite capsule. Bon… Ça c’est fait. Plus que trois autres corps inconscients à trainer. Enfin. Un. Trois personnes, quatre corps.

Je suis en train d’échafauder un plan. Je dois convaincre Constantine de me laisser mon nouveau jouet soit ce superbe vaisseau hologramme tout en réussissant un mensonge suffisamment bien planifié pour lui faire croire que c’est mon ticket pour rentrer chez moi. Hum… Il faut que je lui donne envie de m’écouter. Et je sais comment faire. Je vous ai dit que c’était un modèle plus récent que les vaisseaux que j’ai déjà vu, pas vrai? Ce qui veut dire qu’il y a des similitudes avec l’ancien système. Et je vous rappelle que même si je peux changer d’apparence comme il me plait, je suis quand même un parasite dans le corps d’une princesse Kherubime. Ce qui veut dire qu’il y a des chances pour que le sang royal me donne l’accès maitre au vaisseau et… Voilà. J’hallucine. Des siècles plus tard et ils espèrent encore récupérer leur princesse. Quels abrutis.

Tout cela me permet donc d’altérer les éléments du décor à ma guise. Par exemple, une salle pour le transfert temporel. Mon excuse pour renvoyer Constantine sur Terre. Je continue de « fouiller » dans les systèmes du vaisseau en ajoutant mentalement des données. Constantine ne peut pas voir ce processus en arrière-plan mais bon. Donnons-lui encore une raison de croire en moi. Je ne veux pas avoir à lui faire du mal. Ce serait dommage. Il est amusant cet humain. Oh je vais lui donner une excellente raison de vouloir me croire et même de me remercier au point qu’il serait prêt à m’embrasser les pieds. Vous allez voir mon génie à l’œuvre… Et non. Je ne me vante pas. Quand il s’agit de manipuler, je suis la Reine incontestée de la fourberie. L’Impératrice de la duplicité! Oui… Constantine a droit à une somptueuse récompense que voici…


« Eh Constantine, tu viens bien du XXième siècle, non? J’ai utilisé les systèmes du vaisseau et j’ai traqué une de mes ancêtres. Si jamais ça t’intéresse. Moi, je dois retourner à mon époque. Elle… Je ne te dis pas de la marier mais si tu lui donnes la note que je vais te filer ainsi que le paquet que tu ne dois pas ouvrir… Je suis convaincue qu’elle te sera trèèèèès reconnaissante. Un souvenir de moi pour ton retour chez toi… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24


MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan] Mer 2 Mar - 16:10

Je regardai le dos -et plus bas- de Brigh pendant qu'elle resté posté devant ce qu'il semblait être la console de commande. J'attendais patiemment qu'elle nous renvoie chez nous, pour que je puisse reprendre mon petit train de vie New- Yorkais. Mon seul regret était qu'en retournant à mon époque, la fliquette en ferait de même et alors, nous ne pourrions pas célébrer notre victoire par une partie de jambes en l'air. C'était pourtant tout ce qui m'intéressait dans cette histoire, en plus de rester en vie. Après m'avoir autant chauffé, j'étais déçu de devoir la quitter sans avoir rien fait. Je l'aide à traîner un des corps après avoir écouté son plan, alors que Marie emporte le dernier vers la capsule de sauvetage. Nous les déposâmes à l'intérieur, avant de rejoindre ce qui semblait être notre ticket de sortie. Alors que j'examinais le paysage technologique intérieur à cette salle, je me fis interpeller par la délicieuse créature du futur. Un sourire ravi éclaira son visage, il se demande si ce n'était pas un peu trop beau comme proposition.

"Chérie... En plus de m'offrir mon aventure la plus agréable, il faut en plus que tu me donnes de quoi consoler notre séparation, c'est plus qu'il n'en faut! Je ne sais pas comment tu fais pour toujours savoir ce dont j'ai envie et de le combler à la minute même!"

Je m'approchai d'elle pour prendre ce qu'elle avait à me donner, avant de me placer à l'endroit qui me servirait à changer d'époque. J'avais hâte de découvrir cette personne, et si je n'ouvrai pas ce paquet avant elle, je ne m'appelais pas Constantine. Ma curiosité et ma malhonnêteté était légendaire à mon époque, il aurait fallu se renseigner avant de me demander quelque chose aussi naïvement. Avant de disparaître vraiment, j'envoyai un dernier baiser à la créature de rêve, avant de se retrouver dans la même rue où il avait été enlevé. Voilà une expérience que je ne risquais pas d'oublier, ni cette femme si adorable. Je devais seulement trouver l'adresse de cette femme et lui donner la note et le paquet. Évidemment, je devais d'abord lire cette note et découvrir le paquet, alors je m'accroupis au sol pour le faire, dans cette ruelle déserte.

"Voyons voir ce que la petite- fille a envoyé à sa mamie..."

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earth-alpha-dc.jdrforum.com/

avatar


Messages : 52
Date d'inscription : 14/01/2016


MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan] Mer 2 Mar - 16:49

Après l’avoir « renvoyé à son époque » je continuai de le surveiller un moment via les systèmes du vaisseau. Évidemment. Il avait ouvert le paquet. Paquet qui explosa en réduisant en cendres la note, l’emballage et le contenu. Pourquoi ne suis-je pas surprise? Bon l’explosion n’était pas terrible, juste de quoi bien faire chier en détruisant ce que vous essayez d’ouvrir et de lire mais… De quoi vous aveugler un bon coup parce que c’était l’équivalent d’une flashbang avec une charge explosive en prime. Bonjour les yeux et les oreilles! Bon j’aurais pu juste le laisser comme ça, piteux et perdant dans l’affaire mais… Regardons les choses en face. Il m’avait fait gagner énormément aujourd’hui. Plus qu’il ne peut même le suspecter d’ailleurs. Comment le pourrait-il? Il ne fait pas partie de cette guerre secrète plurimillénaire, après tout.

Alors… J’ai renvoyé au bercail quatre Kherubims qui vont se faire exécuter pour leur échec, ce qui ne peut que me rendre super heureuse parce que l’esprit a bien dû abandonner son corps d’emprunt : deux Kherubims de sexe féminin? Si en plus l’une des deux est fertile, ce sera un coup à l’orgueil encore PLUS important. Donc quatre Kerhubims de moins, exécutés par leur propre peuple plus le fait qu’ils ne savent toujours pas où je suis et on en arrive au point qui me fait le plus plaisir : ce magnifique, magnifique vaisseau hologramme! Rien que pour moi! Un superbe QG mobile d’une part mais aussi un endroit idéal pour entrainer mon noyau dur de radicaux. Quelle superbe aubaine! Vraiment je ne peux penser à un meilleur cadeau à moins d’y aller dans le fantasme de voir l’extinction des Kherubims et la mort violente de mes semblables.

Du coup… Allez. Je me sens généreuse. Je vais lui laisser une seconde chance. Je vais avoir besoin d’un peu de temps pour préparer la chose mais rien n’est impossible si on se sert de sa tête. Je continue de regarder John qui déambule dans les rues et quand il se retrouve dans une ruelle, je passe à l’action. Je téléporte deux paquets. Un qui est presque identique à celui qu’il vient de détruire sauf que cette fois le message est à l’intérieur et le paquet est codé génétiquement. Il ne pourra pas l’ouvrir même avec toute la mauvaise volonté du monde. L’autre est pour lui, plein de couleurs pour attirer son attention. La note sur le dessus ne contient qu’une mention : NSFW. Not Safe For Work. Je sais que sa curiosité sera piquée. Et si vous vous demandez ce qu’il y a… Oh mais de quoi motiver Constantine à ne pas ouvrir l’autre paquet et à se hâter de le livrer! Vraiment? Vraiment?

En guise d’adieu et pour remercier ce pion utile, je lui ai offert une petite vidéo de sa flic du future en train de faire juste pour lui une représentation très spéciale et très intime de ce que l’équipement de police du futur permet comme distraction de nature sexuelle. Je ne devrais pas, c’est encourager Constantine dans ses vices mais… Je ne suis pas une « gentille » pour commencer alors… Tu ne l’oublieras pas de sitôt, la flic du futur, John. Elle va hanter tes nuits pendant longtemps. Et si tu accomplis ta mission soit trouver son ancêtre… Oh je sens que nous allons nous revoir très souvent. Mais d’ici là? J’ai beaucoup de choses à faire. Il est temps de montrer à cette planète qu’avec des secrets on peut faire énormément de dégâts. Ce vaisseau hologramme est maintenant une partie intégrante de mes opérations. Merci, Constantine, de m’avoir donné sur un plateau d’argent une telle opportunité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan]

Revenir en haut Aller en bas
[OVER]Une collaboration douteuse [PV: Erichan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Doute sur la Loyauté douteuse
» Résurrection, animation de cadavre et autres trucs à l'utilité douteuse
» [MOC] Collaboration: HERO Factory Want YOU
» Un pli de la Garde des Dragons Noirs
» Collaboration ReL /ATOG/Legendes d'espigoule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth-Alpha :: New York City-