Un univers alternatif de DC en création coopérative.
 
Bienvenue sur Earth Alpha! Prenez un cookie et installez- vous!
Faîtes un geste pour la planète: VOTEZ! Un top- site de voté = un pingouin adopté!

Partagez|

Forever evil - ft. Lex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Messages : 15
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Forever evil - ft. Lex Dim 24 Jan - 19:20

Ce matin j’avais reçu un coup de téléphone d’Alex. Nous devions reprendre de l’activité, et il avait repérer un trafique de rocher de Kryptonite en Russie. Il avait déjà un plan pour se la procurer, mais je devais agir avant le coup. En effet, il m’avait demandé que je lui fasse du mal, pour ne pas éveiller les soupçons.

Allant alors normalement a mon travail aujourd’hui, je ne révélais rien qui pouvait paraitre étrange, bien qu’au fond, je me demandais ce que je pouvais faire pour que toute cette opération passe inaperçue. Lui faire du mal ? ... Ca va être difficile, mais il n’y avait pas trente six solutions, il fallait le faire malheureusement.

L’action allait être difficile a accomplir, mais je n’avais pas le choix. Mettant alors mes gantelets, et enfilant mon costume de Super Woman, je finis par prendre les airs, volant vers le lieu où je devais rencontrer Lex. Même si il y aurait des témoins sur cet sois disant attaque, il ne fallait pas que je me fasse trop remarquer, surtout s’il y avait des journalistes. Il fallait faire ca au plus vite. Volant donc vers le point de rencontre, je regarde vers le bas, regardant Lex marcher normalement, comme si rien n’allait se passer.

Prenant une inspiration avant de me pincer les lèvres, je me dirige a grande vitesse vers celui-ci, lui mettant direct un coup de poing dans le visage, ne le ratant pas, alors que les autres commencèrent  à s’alarmer, ne comprenant strictement pas ce qui se passait, ni qui était cette jeune femme qui avait attaqué cet homme. Utilisant alors mon lasso, alors que je recule un peu, entourant celui-ci autour du cou d’Alex, je le propulse dans la vitrine d’un magasin avant de le jeter dans une voiture qui passait par la. Retrouvant mon lasso, je me remets en route, volant dans le ciel tout en soupirant. Heureusement pour moi, les journalistes étaient arrivés trop tard, et donc, la seule photo qu’ils avaient pu prendre était la silhouette d’une jeune femme portant une combinaison noire, volant dans les cieux.

J’entendis le bruit d’une ambulance rouler à toute allure. Je ne devais pas m’inquiéter pour la suite, tout simplement parce que je faisais confiance a Lex et je ne doutais pas une seconde de sa force, bien supérieure a la mienne. Je finis par retourner a mon appartement, m’étant arrêter dans une ruelle juste avant pour me changer, passant ainsi inaperçu aux regards des autres civils. La jeune femme parfaite était donc retournée à sa chambre, et j’attendais plus que tout un signal de Lex.

••••••••••••••••••••••••••••••••


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Forever evil - ft. Lex Lun 25 Jan - 19:44

Le plan est simple, rien que Lois ne pourrait faire sans grande difficulté. Elle est, après tout, la seule femme en laquelle j'ai confiance. Elle ne me déçoit jamais, espérons qu'elle ne ferait pas cette erreur aujourd'hui non plus. Et donc, je me précipite dehors, me promenant avec un garde du corps tout à fait inutile en réalité. Dans un monde comme celui- ci, tu es soit invulnérable, soit une victime. Il n'y a pas d'entre deux. J'ai toujours fait partie de la première catégorie, je suis comme qui dirait totalement intouchable à Metropolis. Tout le monde sait ce qui les attendrait s'il osait s'en prendre à moi. De fait, je ne crains absolument personne. Cependant, pour ne pas éveiller les soupçons, je fais toujours en sorte d'être vu accompagné d'un gorille qui serait vu comme un parfait moyen de dissuasion. Ma stature des plus ordinaires n'impressionne pas.

J'ai laissé filtrer le message que je suis en route pour une affaire importante, sans véhicule. Aucun journaliste ne résiste à l'appât, ils arrivent. Mais quelques minutes avant leur arrivée, je sentis le parfum délicieux de Lois que je reconnais toujours parmi mille. J'ai toujours eu des sens aiguisés et le vent vient de mon côté. Elle m'observe en hésitant à faire du mal à son maître, je le sais. Pourtant, si elle est aussi loyale qu'elle veut me le faire croire, elle doit être capable des pires atrocités pour moi, quitte à ce que ce soit sur moi- même. Une fraction fraction de seconde après l'avoir repérée, son poing que j'ai souvent embrassé s'écrase sur mon visage, me propulsant contre un mur. Elle s'est retenue, sinon, je serais passé à travers et mes os auraient été en morceaux.

Soit elle se délecte de son action, soit elle a vraiment de l'aversion à me faire subir ce traitement. J'en souris d'amusement, malgré le sang qui coule de mon nez. Tout de suite après, son lasso s'enroule autour de mon cou, me procurant une envie immense de satisfaire la femme qui me fait du mal, un amour infinit s'installe provisoirement dans mon coeur. Chose assez étrange, car je suis heureux de me faire passer par une vitrine, tant que la maîtresse du lasso le veut. Finalement, Lois m'envoie contre une voiture pendant que je meurs d'amour et d'admiration pour elle, avant de repartir. La disparition du cordage me laisse un vide, comme le calme après avoir eu un gros fou rire.

Rire est bien la dernière chose que je peux faire, la souffrance est totale. Tout mon corps hurle, je ne suis qu'une plaie. Les ambulances arrivent cinq minutes après les journalistes qui ont le temps de prendre toutes les photos que je veux, les preuves de mon état. L'ambulance m'emporte vers ma clinique privée dans un endroit très éloigné du centre ville. Les médecins me soignent, avant qu'on ne me laisse dans une chambre vide et spacieuse. Ils ont des instructions: ne plus me déranger, mais de faire en sorte qu'une infirmière vienne régulièrement dans la chambre comme si elle doit me soigner.

Finalement, quand je suis seul, enroulé dans de nombreuses bandelettes tel une momie, j'appelle le pouvoir de Mazahs. Un éclair passe par la fenêtre et vient me frapper pour me changer en un champion magique. Je sors du lit juste après et appelle Lois au téléphone.

"Bonjour chérie! On se retrouve à l'aéroport."

Paroles brèves, pour ne prendre aucun risque d'écoute. Je coupe pour pouvoir redevenir le Lex vulnérable, me rasant totalement les cheveux et la barbe. Ensuite, je sors de la clinique sans que personne ne me reconnaisse, avant d'appeler un taxi pour gagner l'aéroport. Je sors de la voiture après avoir payé, un large sourire sur le visage. Je suis totalement méconnaissable, je n'ai à m'inquiéter de rien. Je repère Lois au loin et la rejoint, mais ne la regarde pas, restant de dos.

"Ne fait rien qui pourrait montrer qu'on est ensemble. On se retrouve à l'hôtel qu'on a choisi à Moscou. En attendant, aucun contact."

Je glisse furtivement son billet classe affaire dans son sac, avant de rejoindre l'avion avec mon billet classe commerciale. Tout se déroule comme le plan, nous serons bientôt ensemble pour commencer le véritable travail. J'ai aussi hâte de féliciter ma Lois, elle a été parfaite.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 15
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Forever evil - ft. Lex Lun 25 Jan - 20:51

Retournant ainsi à mon appartement, je pris finalement une douche pour me changer les idées face à ce qui s’est passé plus tôt. J’allais recevoir un appel de Lex dans les minutes qui suivirent. Je soupire, laissant l’eau descendre sur mon corps, en profitant de celle-ci avant de mettre une serviette et sortir. C’est là que mon téléphone sonna. Regardant le numéro, je vis que c’était Alex. Répondant alors par un simple « Bien », je raccroche, m’apprêtant ainsi à partir vers l’aéroport.

Je ne pris que le strict nécessaire, bien sur il ne fallait pas paraitre étrange durant se voyage, alors je pris quand même une valise, mettant quelques habits pour moi ainsi que quelques vêtements que Lex avait laissé chez moi. Je n’oublie pas de prendre mon sac ayant dedans mon porte monnaie. Finissant par tout préparer, je m’habille d’une tenue normale, un jean et un haut avec un blouson, avant de prendre un taxi vers l’aéroport. Le compte à rebours allait commencer, et c’est en Russie que tout allait se passer. Il fallait être totalement concentrée, je ne devais pas faire d’erreur pour le bien de tous, et surtout celui d’Alex.

Payant le chauffeur, je descendis, attendant dans le hall. C’est alors quand scrutant les lieux du regard, j’entendis la voix de Lex. C’est alors que je su qu’il était tout près de moi. Ne faisant aucun mouvement brusque, je le laissais finir sa phrase, glissant alors mon billet d’avion dans mon sac. Il paraissait en pleine forme, ce qui était assez normal, avec les pouvoirs qu’il avait, mais je ne pouvais m’empêcher d’avoir des remords face a ce que je lui ai fait subir. Je l’imaginais presque dans son lit d’hôpital, momifié avec toutes les fractures qu’il a subit.

Montant finalement dans l’avion, je m’assis attendant le décollage. Les heures étaient longues, mais il fallait être patient, chose que je n’aimais pas du tout. Nous nous étions donné rendez-vous dans une chambre d’hôtel, celle-ci devra être notre lieu de repos. Nous devrions passer inaperçu, et donc nous devons être encore séparés au moment où l’avions devra atterrir.

••••••••••••••••••••••••••••••••


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Forever evil - ft. Lex Mar 26 Jan - 13:16

Ce fut un voyage plutôt désagréable comparé à mon jet privé, mais j'y suis, et incognito, à Moscou. En apparence, cette ville ne semble pas se distinguer des autres villes d'Europe, à quelques petites différences près, notamment un bâtiment très oriental. Pourtant, il suffit de creuser un peu pour se rendre compte que c'est un autre monde, totalement à part. Après m'être empêtré dans les combats habituels de la recherche d'un moyen de locomotion quittant l'aéroport, je saute dans un taxi qui m'emmène à l'hôtel en question. J'arrive finalement dans un établissement tout à fait ordinaire en apparence, le genre d'endroit que je ne fréquente pas habituellement. Uune journaliste de renom, en revanche, peut se le payer durant un séjour court durée, dans ce genre de pays. Je prends directement l'ascenseur sans aller à l'accueil, et monte à l'étage. Je sais déjà où aller, ma Superwoman doit laisser la porte entrouverte pour ma venue.

J'entre donc sans problème dans une des chambres les plus cotés de l'hôtel. Ce dernier est connu pour sa discrétion, il est en fait géré par une organisation criminelle locale qui s'en sert comme moyen de blanchir un peu d'argent, tout en en gagnant. Voilà pourquoi je l'ai choisi. J'avance vers la jeune femme qui m'attendait, sans dire un mot. J'ai beaucoup de chose en tête à lui dire, déjà la féliciter pour son travail quasi-parfait, lui dire à quel point je suis excité à l'idée d'avoir trompé tout le monde et mon impatience de commencer le travail principal. Mais rien de cela ne sort de ma bouche, je me contente de me poster devant elle et tirer doucement sur la fermeture éclair de son blouson pour le lui enlever. Ensuite, je l'enlace fortement et joins mes lèvres aux siennes dans un baiser passionné. Je pense que cet acte vaut mille mots. Il n'est que 19h23, mais je requiers déjà ses services pour un besoin primaire et puissant: le sexe.

Le temps sera long jusqu'au moment opportun, bien que je ne sais pas encore quand exactement. Ainsi, nous passons cette début de nuit, jusqu'aux heures les plus fraîches, l'un sur l'autre. Bien que je me sers d'elle comme de ma propriété personnelle à cause de tout ce qu'elle me doit, je n'ai pas non plus l'impression qu'elle déteste cela. Bien au contraire, le plaisir semble totalement partagé, donnant une longue et heureuse copulation, entrecoupée de pauses récupération. Étrangement, dans ce genre de moment, je me rappelle les regards des autres hommes sur elle, leur désir ardent de l'avoir au moins une fois dans leur vie dans leur lit. Lois Lane fait après tout partie des plus désirables femmes de Metropolis, alliant intelligence et beauté. Ces pensées renouvellent ma vigueur, car je sais qu'elle n'est qu'à moi depuis le jour où je l'ai repérée méconnue et méprisée, et que je ne laisserai personne d'autre l'avoir, peu importe ce qu'il se passerait. Je suis le seul à avoir vu ce potentiel qui fait d'elle la seule femme qui mérite de régner à mes côtés, elle est exceptionnel.

Je m'en dors finalement à minuit, épuisé mais satisfait. Fort heureusement, nous n'avions pas revêtu nos formes divines, car il aurait été impossible de nous arrêter, tant ma passion pour Lois dévore mon coeur et mon esprit. C'est l'épuisement seule qui m'empêche de continuer plus longtemps, chose que Mazahs aurait prit bien plus de temps à ressentir, s'il connaît réellement la fatigue. A trois heures du matin, je me réveille à cause des courbatures de notre partie de jambe en l'air longue durée, me plaçant devant la fenêtre, nu et sans aucune pudeur. Je regarde les grattes- ciels illuminés, la circulation des voitures et quelques passants rentrant de boîte de nuit, allant ou rentrant du travail poru d'autres Moscovites. Soudain, mon téléphone vibre sur la table de chevet. Je vais le récupérer et retourner devant la fenêtre.

"C'est arrivé?
- C'est vous Monsieur Luthor?
- Qui veux- tu que je sois d'autre imbécile!?
- Désolé... Oui, la base est en état d'alerte silencieuse, ils attendent d'autres instructions.
- Bien, nous serons bientôt là."

Je coupe, avant de me tourner vers Lois. La lune sur le côté m'éclaire à moitié grâce à ses rayons argentés qui passaient par la vitre transparente de la fenêtre. Mon sourire n'en paraît que plus sinistre. Je cacharais assez mal mon excitation, que ce soit mon expression faciale, ou plus bas.

"Réveille- toi ma déesse de la guerre, c'est le moment. Nous allons envahir une base militaire russe, sais- tu combien de fois j'en ai rêvé?"

Je récite "Mazahs" à voix haute, devenant le champion d'Arès, avant de tendre la main à ma compagne pour qu'elle la prenne. Mon regard mêle désir et folie, en la fixant. N'est- ce pas que la limite entre le génie et la folie est mince? Et bien, j'en suis à peu près là, et cette limite devient plutôt trouble parfois pour moi.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 15
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Forever evil - ft. Lex Mer 27 Jan - 16:07

Regardant les passager a bord de l’avion, je soupire doucement finissant par regarder par le hublot de l’avion. J’avais finis par dormir un peu, avant de me réveiller une heure après. Il était encore tôt, mais finalement, après les heures d’attentes, j’avais pu descendre enfin de l’avion ! Qu’est ce que je détestais être assise a rien faire ! Il fallait que je me dégourdisse les jambes. Finalement je pris un taxi, n’attendant donc pas Alex. Le moment n’étais pas encore venu pour retrouver Lex, mais l’hôtel sera notre point de rencontre... Enfin ! Le taxi me déposa en bas de l’hôtel, et me dirigeant vers la réception, je pris les clefs de notre chambre, avant de monter dans l’ascenseur avec les bagages.

Prenant le temps de mettre tout en place, j’avais laissé la porte entrouverte tout comme Lex me l’avait recommandé. Alors que je pris mon téléphone, le dos a la porte, j’entendis les bruits de pas devenir de plus en plus près, pour finalement ouvrir la porte. Me retournant, j’eus un léger sourire en voyant enfin Alex. Il n’avait rien, et mon cœur s’était remplie d’une certaine joie en voyant mon maitre ainsi. Seulement, voila... Le silence qui s’était imposé entre nous me mis quelques idées noires en tête. Je pensais que j’avais gaffé quelque part, et pourtant en y réfléchissant bien, je n’avais fait que suivre ses instructions. Je pensais que j’en ai fait trop... C’est alors qu’il s’avança vers moi, avant de descendre la fermeture de mon blouson. J’avais fermé un peu les yeux, pensant qu’il allait faire un mouvement brusque, mais ouvrant les yeux, je n’avais pu échapper qu’un léger « Alex... » Murmurant ainsi son prénom, avant d’avoir mes lèvres coller aux siennes.

Le cœur battant alors a la chamade, je ne voulais a cet instant que l’avoir pour moi et près de moi. Le voyage avait dû me séparer de lui, et voyant l’ardeur qu’il avait employé dans ce baiser et sa fougue, j’en conclu que lui aussi avait envie de cet instant. Je ne pouvais qu’obéir aux désirs d’Alex. Je lui étais loyale jusqu’au bout, ne voulant après tout que son bonheur, surtout si son bonheur consistait à m’avoir près de lui.

La nuit allait être longue, et le désir ne se faisait que plus ardent. La fatigue me gagna petit a petit, alors qu’entre nos parties de jambe en l’air, les pauses n’était la que pour reprendre notre souffle. J’avais offert mon corps a Lex et j’en étais bien heureuse. Je ne reviendrais jamais sur cette décision que je juge plus que satisfaisante. Il était après tout quelqu’un de puissant, non pas par sa position sociale, mais par ses pouvoirs et sa force. Il était exactement l’homme que je cherchais, l’homme dont j’avais rêvé, et personne, je dis bien personne, ne le prendra de moi.

Finissant par m’écrouler de sommeil et de fatigue, je transpirais encore légèrement après tout ce qui s’était passée plus tôt. J’étais plongeais dans un profond sommeil, bien positionner sous les draps, ma main ne quittant par le corps de Lex, restant sur son torse. Lorsqu’il se leva, je sentis comme un manque me traverser, avant de replonger un peu dans mon sommeil. Finalement, sa voix me réveilla pour de bon. Il ne fallait pas oublier pourquoi nous étions venues ici. Serrant alors doucement l’oreiller entre mes doigts avant de me lever doucement assise sur le lit, j’eus un sourire en le regardant. Je pris finalement sa main dans la mienne avant de me lever à mon tour, prenant mon apparence de Super Woman. L’heure était venue.

-Que la fête ...Commence !

••••••••••••••••••••••••••••••••


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Forever evil - ft. Lex Mer 27 Jan - 18:16

Son ravissant sourire et ses paroles me réjouissent a un point qu'elle ne peut pas imaginer. Je serre sa délicate main dans la mienne et la relève alors que son apparence change pour devenir celle de ma déesse de la guerre. Je passe par la fenêtre après lui avoir lâché la main et me dirige a toute vitesse vers l'une des bases secrètes russes, la plus proche de Moscou. Elle est dans un endroit désert, sous un terrain plat, et est bien protégée. Pas assez le champion de la guerre.. M'y introduire aurait été problématique tout seul, j'ai besoin que Superwoman face diversion.

Je me pose sur le sol et avance doucement vers l’entrée qui est cachée
sous une plaque de roche de plusieurs dizaines de mètres de profondeur..

"Je vais créer une brèche, mais ça va me prendre un peu de temps. Peux-tu, s'il te plait, occuper les éventuels moustiques qui nous tournerons autour? Tu serais un amour."

Je finis par trouver la localisation de l’entrée, grâce aux
instructions de ma taupe. Plutôt ironique que cette dernière soit justement
un des militaires sous terre.

"MAZAHS!"

Un énorme éclair noir fend l’immensité du ciel pour venir frapper le sol
devant moi en causant une explosion. La roche se fissure alors en plusieurs morceaux, avant d'exploser. Mais ce n'est toujours pas suffisant.

"MAZAHS! MAZAHS! MAZAHS! MAZAHS..."

Je continue ainsi, totalement euphorique devant mon incroyable puissance, jusqu’à atteindre la dernière couche qui est en acier. Alors que j'allais sauter dans le trou pour m'ouvrir un passage, je vois un missile tiré par un char en face de moi me foncer dessus. Je me contente de mettre mes bras en croix, encaissant l'explosion sans sourciller. La douleur est immense, mais elle crée une plus grosse excitation qu'autre chose. Je fonce vers le canon, l'attrape et fais tourner le char de plus en plus vite.

"On dirait que tu as égaré l'un de tes jouets Superwoman, je t'ai pourtant dit de toujours les ranger à leur place!"

Je le lance vers elle, puis bondis dans le trou. J'atterris en douceur sur la plaque, avant de la détruire d'un coup de poing pour passer à travers. Le trou formé est assez grand pour faire passer une personne à la fois, je n'ai pas besoin de plus pour l'instant.

"On se rejoint a l’intérieur chérie, amuse-toi bien!"

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 15
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Forever evil - ft. Lex Lun 1 Fév - 14:32

Nous allions finalement remplir le but pour lequel nous étions venus ici. La Russie était un bel endroit, surtout froid, mais nous n’étions pas là pour le tourisme ! La nuit était notre terrain et il ne fallait faire attendre nos hôtes, non ? Un sourire maléfique se dessina sur mes lèvres, avant de prendre ma forme d’Amazone. Je ne le décevais jamais, et je n’allais surtout pas le décevoir ce soir.

Courant vers la vitre, je me jette juste après lui, me remettant à ses cotes, volant a toute allure vers la base militaire. Il n’y avait pas à le dire mille fois, le rocher sera à nous et personne ne pourra se mettre au travers de notre route, surtout pas ces stupides humains. Atterrissant finalement au sol, nous avancions vers la base qui avait l’air d’être bien protéger, chose normale avec les informations qu’il pourrait y avoir dedans, je m’en régaler d’avance. Lex me demanda alors de m’occuper d’éventuels gêne qui pourraient nous faire obstacles. J’hoche doucement la tête, avant de sourire

-Je m’en occupe mon amour, ils ne résisteront pas longtemps a ma puissance, et mon charme.

Un rire se fit alors entendre, avant de le regarder se diriger vers la masse de rocher abritant la base. Il n’en fallait pas deux secondes, pour que les renforts arrivent. Souriant alors malicieusement, ils ne résistèrent pas à mes coups, qui assommaient certains et envoyaient d’autre valser plus loin. Volant de nouveau dans les airs, je pu voir qu’il y avait d’autres qui revenaient comme des guêpes sur une fleur. Utilisant alors mon lasso, je pu entourer le groupe qui se dirigeait vers Lex pour finalement, les laisser mourir un a un. Cette distraction m’avait lâché le regard de Lex qui avait subit la douleur du missile, pour finalement le lancer vers moi avec le char. L’attrapant a la dernier minute, je fronce doucement les sourcils, avant de l’envoyer atterrir directement au sol, faisant en sorte que mes rayons de chaleur le fasse exploser.

-On va bien s’amuser.

Me redirigeant vers le sol, je vis le trou par lequel Lex avait pu descendre, au moment où je voulais le rejoindre, quelque chose me retint, ou plutôt quelqu’un. M’envoyant ainsi contre un mur, un jeune homme de la force d’un super héro surgit comme s’il apparaissait de nulle part. Il fallait dire que la situation commençait à être un peu gênante, surtout qu’il ne fallait pas qu’il se mette au travers du chemin de Lex. Me relevant alors, je le regarde sérieusement.

-Qui es-tu ?

Me regardant alors, comme s’il était prêt à attaquer

-Moi ? Je ne suis qu’un simple justicier qui va te faire payer cher !

••••••••••••••••••••••••••••••••


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Forever evil - ft. Lex Jeu 4 Fév - 11:56

Ce local est typique des complexes militaires: sans aucun goût esthétique. J'ai beau avoir travaillé dans beaucoup d'entre eux, il me semble que je ne m'habituerai jamais à cette atmosphère neutre et froide. Ce n'est juste pas le bon endroit pour vivre, pas étonnant que les hauts- gradés soient tous à moitié fous. La plus grande folie des armées russes est bien d'avoir voulu subtiliser une arme aussi importante que la Kryptonite, sans une défense solide. Je suis facilement entré et ma Lois ne tardera pas à me rejoindre, donc ce sera vite fini. C'est ce que je crus, avant d'être heurté par un rayon énergétique rouge qui me propulse en arrière. Je réussis tout de même à reprendre l'équilibre.

"Te voilà tombé dans notre piège, Luthor! Nous t'attendions!"

Un jeune homme avance vers moi d'un air satisfait. On nous attendait, mon contact m'a trahi. Il aurait ce qu'il mérite, plus tard. Je ravale ma colère à propos de cette trahison, pour me concentrer sur ce super- héros de pacotille qui me fait face. Son assurance n'est vraiment pas méritée, il n'est pas du niveau de Superman.

"C'est ce qui est étrange avec les héros: au lieu de profiter de ton avantage pour m'éliminer, tu restes là à me fixer comme un poisson devant un appât. Que crois- tu faire seul contre moi, Leonid Kovar?"

C'est bien Red Star, un super- héros russe qui semble avoir trouvé sa voie dans le patriotisme.

"Oh mais ne t'inquiète pas, je prends seulement le temps d'apprécier le moment présent! Et qui te dit que je suis seul?"

Il se rapproche de moi à super vitesse, alors j'en fais de même pour l'intercepter. La collision crée une onde de choc qui fait trembler toute la structure. Malheureusement pour le jeune héros, je suis bien trop fort pour lui, il ne résiste pas à ma force et se fait projeter à travers un mur derrière lui. Je le suis en souriant.

"Allez, montre- moi de quoi tu es fait Red Star! Ne me déçois pas!"

Il me fait reculer au dernier moment en libérant une énergie brûlante à travers tout son corps, brusquement. Je fais apparaître un bouclier pour me protéger de ses attaques, avant de revenir m'en prendre à lui. Ainsi, je repousse ses tirs énergétique avec le bouclier, et le frappe avec mon poing libre avec férocité. Le héros est acculé, il se rend bien vite compte qu'il n'a aucune chance contre moi. Soudain, une armure avancée arrive sur le côté à toute vitesse pour m'intercepter. Je n'ai pas le temps de bouger, j'utilise le bouclier pour amortir l'impact et me laisse emporter par l'homme- machine. Il finit par m'écraser contre un mur.

"La Rocket Red Army, en position!"

J'ai déjà entendu parler de ces hommes en armure, combattant pour leur pays. Ils sont toute une escouade. Je ne m'attendais pas à en rencontrer ici, ma joie est immense. Je suppose que le reste des siens est dehors à combattre Lois, je ne m'inquiète pas pour elle, ils ne sont rien face à sa force. Et puis comme elle l'a dit, elle va les gérer avec sa puissance et son charme. Personne ne lui résiste bien longtemps.

"Oh oui! Venez plus nombreux, ce sera plus amusant! MAZAHS!"

Je fais apparaître une double hache dans mes mains et avec l'éclair que je viens d'appeler, les lèvent pour qu'il les frappe. Ainsi, ils sont chargé d'assez d'électricité pour couper à peu près n'importe quoi. J'utilise l'une de mes armes pour couper le bras de mon assaillant, qui s'était reculé pour préparer sa nouvelle attaque, lors d'un bon en avant à super vitesse. Je dérape sur le sol pour freiner, avant de me retourner et lui lancer une hache tournante à travers le torse. Ses pièces mécaniques volent dans tous les sens, l'homme s'écroule au sol. Red Star arrive dans mon dos durant ma délectation, pour me frapper de toutes ses forces au milieu de la colonne vertébrale. Il a mit toute sa colère dans ce coup qui m'envoie à travers plusieurs murs bétonnés, avant d'atterrir dans une grande salle. En me relevant, je me rends compte que le rocher est tout près: je l'ai trouvé.

"Lois! Je trouvé le colis, on en finit maintenant!"

Dis- je dans mon communicateur, à l'adresse de l'Amazone maléfique. Le héros russe entre dans la pièce par l'entrée que j'ai formé.

"Vous ne finirez rien du tout, vous allez mourir ici!
- C'est ce qu'on verra!"

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 15
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Forever evil - ft. Lex Mar 9 Fév - 12:55

Je penchais doucement la tête tout en me relevant, craquant juste après ma nuque, attendant que ce fameux héro ne veuille commencer la partie. Je n’allais pas perdre devant un petit garçon comme celui-là. Mettant finalement mes mains sur mes hanches je me demandais quand il allait attaquer.

-Tu attends quoi ? Le déluge ?


Ah ! Enfin, il se décide à attaquer ! Esquivant quelques coups et bloquant les autres, je mettais toute ma force dans mes coups, le plaquant finalement contre un mur. Riant doucement d’un air malicieux, je me diriger vers celui-ci, avant qu’il ne me donne des coups de pieds propulsé contre le mur pour qu’il l’aide à avoir un élan. Je me met sur le coté, avant de lui prendre les jambes et le propulser un peu plus loin, le faisant heurter un arbre.

-Alors, c’est tout ce que tu as dans le ventre ?


Il se releva comme si de rien n’était. En même temps, avec une armure comme celle qu’il porte, ca serait difficile de lui faire des dégâts trop graves, mais ma force est parée à toutes les épreuves. Le combat repris de plus belle, commençant à nous élever dans le ciel, nos coups étaient puissant et chacun avait une force propre à lui. Malheureusement, un détournement d’attention me fit plaquer au sol, propulser a plusieurs mètres de la base. Très vite je me retrouvais encerclait par plusieurs types de la même carrure que celui qui m’avait attaqué. Il se multiplie ou quoi ? Je n’allais pas perdre ce combat même s’ils étaient mille. Finissant par me remettre sur les pieds, je me propulse un instant dans les airs avant d’attaque trois en même temps. Au final, je les rassemble tous dans un même coin, même si j’avais subit plusieurs coups en même temps, mais tout cela faisait parti de mon plan. Les plaquant les uns à coté des autres, je finis par prendre mon lasso les piégeant dans celui-ci, serrant bien le tas que j’avais rassemblé la colère dans mon regard. Je les fis se battre les uns contre les autres, me délectant de cette scène de sang. Je les vis tomber les uns à la suite des autres pour qu’au final, un large sourire se dessina sur mes lèvres lorsque j’entendis Lex vivant, mais aussi qui avait trouver le rocher ! J’allais me rendre vers l’entrée lorsque quelqu’un m’en empêchant une seconde fois. On dirait que j’en avis oublier un !

Le prenant finalement par les cheveux, alors que j’avais ouvert son casque, je serrais bien fort avant de lui taper la tête contre le mur a plusieurs reprise.

-Rien, je dis bien RIEN ne m’empêchera de retrouver Lex, vous avez COMPRIS ??


Haletant alors, et blessée, je laisse tomber le cadavre au sol, avant de retourner vers l’entrée pour me diriger vers la salle. Il y avait des traces de combat et mon cœur battait à la chamade. Je savais que je ne devais pas m’inquiéter pour lui, mais je ne pouvais m’empêcher de penser au pire. Je volais alors dans les trous fait par un corps, me trouvant alors vite dans la dite salle. Seulement Lex n’était pas seul !

••••••••••••••••••••••••••••••••


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Forever evil - ft. Lex Mar 9 Fév - 14:13

J'avance vers chère Lois avec un sourire joyeux sur le visage, presque enfantin. Un visage tinté de rouge, coulant encore à moitié sur ma barbe. Ma main traîne un corps par les cheveux, celui du héros qui a tenté de m'arrêter.

"Heureux de te revoir saine et sauve ma beauté, j'en ai fini ici, on peut rentrer."

Je jette le corps inerte -mais vivant- de Red Star à ses pieds, comme un trophée. A elle de décider de son sort, bien que je préférerais qu'elle le laisse vivre afin qu'il puisse raconter les horreurs qui ont lieu dans le secteur. Je ne me suis jamais senti aussi vivant de ma vie, c'est la première fois que j'utilise ma pleine puissance contre un ennemi, je suis définitivement ravi d'avoir accepté les dons d'Arès. Et à l'expression d'intense satisfaction de Superwoman, elle aussi n'a aucun regret là- dessus. Nous sommes devenus des dieux invincibles, plus rien ne peut nous arrêter. Je me dirige ensuite vers le rocher posé dans un socle que je détruis d'un coup de poing. Je le soulève sans mal, on dirait que je vais pouvoir le transporter vers ma planque. Il reste une heure avant l'aube, autant que Lois soit de retour pour l'arrivée du service petit- déjeuner, afin d'éviter d'éveiller quelques soupçons. Même si l'hôtel appartient à des criminels, je ne tiens pas à ce qu'ils lui cherchent des broutilles.

"Rentre à l'hôtel, je viendrai te chercher dans la journée pour la deuxième phase du plan."

Je pose la kryptonite et viens l'enlacer, afin de l'embrasser avec passion. C'est mon baiser du matin, et de quoi la faire patienter. Je repars soulever le rocher, avant de sortir de la salle. Ma démarche est lente, mais rien à voir avec une quelconque fatigue. Au contraire, je retarde le moment de quitter ce lieu où une belle bataille a eu lieu, c'est comme partir du paradis. Un dernier soupire et je prends mon envol par le trou que j'ai créé tout à l'heure, portant le paquet au-dessus de ma tête. Quelques minutes plus tard, j'arrive à l'aéroport, déposant le rocher à côté d'un jet, avant de partir en ville. Et bien voilà, c'est fait: je possède une arme suprême contre l'homme d'acier. Il va me falloir l'exploiter efficacement et surtout, savoir quoi en faire exactement. Je ne vais pas juste lui balancer la kryptonite à la figure, il me faudrait être plus subtile... Plus vicieux.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Forever evil - ft. Lex

Revenir en haut Aller en bas
Forever evil - ft. Lex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [MOC] Hors-Saison : Evil Pohatu
» Waadzekeuk, Big Boss Evil Sunz
» Tucker & Dale vs Evil : Le film
» BESOIN D'AIDE POUR EVIL SUPERMAN
» We've got forever but you know that's not much time | Parfaite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth-Alpha :: Earth Alpha - Autres régions du monde :: Autres pays :: Russie-