Un univers alternatif de DC en création coopérative.
 
Bienvenue sur Earth Alpha! Prenez un cookie et installez- vous!
Faîtes un geste pour la planète: VOTEZ! Un top- site de voté = un pingouin adopté!

Partagez|

La farce a assez duré [PV:The Batman] [Flash back]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24


MessageSujet: La farce a assez duré [PV:The Batman] [Flash back] Ven 15 Jan - 15:56

Je n'étais qu'un gosse, mais j'avais des idées de grandeur. Tout le monde voudrait m'imputer tous les malheurs du monde, comme si j'étais la source de toute cette merde. La vérité c'est que moi aussi je suis une putain de victime et j'ai jamais cessé de l'être depuis ce soir- là. Je n'avais que dix ans à l'époque, mais je voulais déjà atteindre les plus hautes couches de la réalité. J'étais tombé par hasard -bien que ce soit faut en réalité- sur un bouquin qui expliquait comment invoquer son propre diablotin. Tout ce que je ressentais en lisant, c'était de la pure excitation d'un mioche en mal de sensation forte dans sa grande ville de Liverpool.

J'ai tout gobé comme un con et préparé le rituel comme il le demandait. Toutes les instructions furent suivis, si seulement j'avais lu les petites caractères comme le font... Personne ne le fait, surtout quand on croit n'avoir rien à perdre. C'est comme ça que je me suis retrouvé le soir dans le grenier à réciter des incantations dans une langue que je ne pigeais pas, au milieu d'un cercle dont je n'avais aucune idée des effets. Pendant plus d'une heure j'avais tenté ma chance, renouvelant les formules jusqu'à ce que ça marche.

Et putain, ça a marché. Une lumière aveuglante retraça les lignes blanches de mon cercle, avant qu'un départ de feu ne commence. J'étais totalement immobilisé, je n'arrivais pas à bouger. Aujourd'hui, je sais que ce saleté de cercle n'était pas là seulement pour invoquer, mais aussi pour me protéger et m'immobiliser. Je devais rester à regarder ma maison se faire réduire en cendre par ma connerie, ce putain de sort de mes deux. A la fin, il n'y avait plus que moi en train de chialer toutes les larmes de mon corps. Autour de moi, il y avait les cadavres calcinés de ma famille. S'en était trop, je tombai dans les pommes.

Quelques jours plus tard, j'étais placé dans un foyer où je retrouvais d'autres orphelins et autres abandonnés. Certains n'avaient juste pas les bons parents, mais je ne pouvais pas m'empêcher de leur envie cet espoir dans leurs yeux lorsqu'ils parlaient de leurs vieux. ça se voyait qu'ils pensaient pouvoir leur revenir un jour ou l'autre et je ne m'en sentais que plus seul. Je n'avais plus aucun endroit ou retourner, ni aucun parent à qui pourrir la vie. Il ne me restait rien d'autre à part la vengeance, alors je me suis juste barré sans dire un seul mot. De toute façon, je me serais pendu si j'étais resté une journée de plus à écouter des crétins d'enfants battus raconter les merveilleux vacances qui leur manquaient.

J'ai cherché le moindre indice sur celui qui aurait pu avoir laissé ce bouquin pour moi, mais j'entendis parler d'un autre incendie "accidentel". Il était en train d'avoir lieu. Je me suis précipité dans cette maison, entrant par la porte malgré les hurlements de protestation de quelques témoins. J'avais l'impression qu'en fonçant dans ce feu, j'y trouverai quelque chose dont j'aurais besoin. Mais il n'y avait rien, à part la fumée qui me faisait tousser comme un vieux fumeur et ces flammes qui laissaient déjà leurs traces sur ma peau. Je tombai à genoux sur le plancher sur le point de tomber dans les pommes, mais avant, je vis un sourire exprimant du pur sadisme. Il y avait quelqu'un ou quelque chose caché parmi les flammes, il observait les destructions. Et inconsciemment, je savais que c'était mon sort, j'avais bien réussi.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earth-alpha-dc.jdrforum.com/
Admin pas net

avatar


Messages : 26
Date d'inscription : 16/12/2015


MessageSujet: Re: La farce a assez duré [PV:The Batman] [Flash back] Mer 17 Fév - 0:56

Bruce n'était pas vraiment certain de la raison pour laquelle il se trouvait là.
Bien sûr, il y avait un mystère insoluble et des gens à sauver, ce qui était sans le moindre doute le genre de tâches qu'il s'était astreint à résoudre.
Non, la véritable question c'était pourquoi Jason Blood le sorcier millénaire, Jason Blood qui partageait son corps avec un démon, Jason Blood qui avait bien voulu l'initier à l'occultisme, ce même Jason Blood n'était pas venu lui-même et avait préféré envoyer un jeune homme sans le moindre pouvoir et seulement doté de connaissances imparfaites de la magie pour enquêter sur une affaire relevant clairement du surnaturel à des centaines de kilomètres de Londres.

Certes, ses aptitudes d’investigateur lui avaient été utiles. Il avait pu déterminer avec certitudes que l'incendie qui avait ravagé la maison avait une origine tout ce qu'il y avait de plus scientifique : D’après les traces de flammes trouvées dans la cuisine, quelqu’un avait dû laisser un ou plusieurs objets hautement inflammables à portée du feu de la gazinière. Cependant, il ne voyait aucun mobile qui puisse justifier un acte criminel, et au vu des effets qui avaient suivi il avait du mal à avaler que l’objet en question ait pu être laissé là par inadvertance. Et par-dessus tout, la science ne pouvait en aucun cas expliquer ce morceau de plancher parfaitement circulaire qui traînait au milieu des décombres. Il n’avait subi aucun des ravages des flammes, tout au plus les bords semblaient être roussis, mais il était découpé avec une telle précision qu’on aurait pu croire que quelqu’un en avait tracé les contours au laser. Toutefois, le bois était abîmé comme s’il avait subi un choc. Et on pouvait encore voir quelques traces de craie.

Soudainement, le jeune homme tendit l’oreille. Dans le lointain, il entendait retentir des sirènes. Il se redressa de toute sa hauteur et aperçut de la fumée s’élevant vers le ciel, à quelques kilomètres de là.

Il n’en fallut pas plus pour qu’il bondisse sur sa moto -il l’avait achetée récemment, il aimait beaucoup sa couleur noire- et démarre en trombe. Même si la raison scientifique suggérait qu’il s’agissait sans doute d’une coïncidence, son intuition lui criait qu’il n’était pas normal que deux incendies frappent la même ville en si peu de temps dans des quartiers qui n’avaient rien d’insalubres.

L’américain arriva devant le bâtiment juste à temps pour voir un gamin aux cheveux blonds se précipiter à l’intérieur. N’écoutant que son instinct, il se précipita à sa suite pour le secourir tout autant que pour tirer cette affaire au clair.

Et c’est ainsi qu’un diablotin sadique qui voyait déjà sa proie se jeter entre ses griffes écarquilla de surprise ses petits yeux vicieux lorsqu’un jeune yankee aux cheveux de jet traversa une vitre sur son destrier de métal vrombissant, un bouclier de planches enchantées toujours calé sous son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24


MessageSujet: Re: La farce a assez duré [PV:The Batman] [Flash back] Mar 1 Mar - 14:17

"Debout Const! Lève- toi mon fils!
- Papa? C'est toi?
- Bien sûr que c'est moi, tu veux que ce soit qui d'autre? Le pape?"

Le gosse que j'étais se redressa sur son lit et fixais son père comme s'il ne l'avait jamais vu de toute sa vie. Et pourtant, le ton qu'il employait était bien de lui, ne vous étonnez pas que je sois si acerbe avec un papa comme lui. En tout cas, j'avais la trouille, parce que je savais qu'il ne pouvait pas être là, il était mort.

"Dis moi pourquoi, Const!?
- Pourquoi?
- Pourquoi tu ne te réveilles pas?
- Mais je suis réveillé...
- Réveille- toi fils, et respire bon sang! RESPIRE ET LEVE-TOI PETITE MERDE!"

J'ouvris alors subitement mes yeux et toussai en cherchant à gonfler mes poumons d'air frais pour chasser toute la fumée inhalée. C'était effectivement un rêve, pas des plus désagréable, mais assez éprouvant. Il n'y avait pas d'air frais, mais grâce à la vitre brisée, l'atmosphère de la maison en flamme était redevenue respirable. Il y avait dans la pièce le diablotin sur le point de m'atteindre malgré les flammes qui nous séparaient, et un homme en moto à l'opposée. Je n'avais aucune envie de suivre ni l'un ni l'autre, déjà à l'époque, je me méfiais des héros. Quelque chose cependant me disait de tenter avec le moins hideux. J'essayai de ramper vers l'homme, mais la créature bondit d'un coup et retomba sur moi en poussant un hurlement. Il enfonça ses griffes dans mon épaule pour me clouer au sol. J'étais bien partit pour ne jamais quitter cet endroit. Mon dernier geste fut de tendre la main vers le motard d'un air suppliant.

"S'il vous plaît... Butez cet enfoiré pour moi s'il vous plaît!"

Ma vengeance, c'était tout ce qui me faisait tenir. Mourir ici par le feu ou entre ses mains ne serait que justice après ce que j'avais fait. Mais je voulais d'abord voir ce connard crever, pour rejoindre en paix l'Enfer que je pensais mériter.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earth-alpha-dc.jdrforum.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La farce a assez duré [PV:The Batman] [Flash back]

Revenir en haut Aller en bas
La farce a assez duré [PV:The Batman] [Flash back]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [MegaDrive] Flashback
» [Collection Membre]--- MA COLLECTION BATMAN et MEGO ---
» durée d'archivage et ttlive
» Batman
» Batman: Arkham City officieusement daté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth-Alpha :: Earth Alpha - Autres régions du monde :: Autres pays :: Royaume-Uni-