Un univers alternatif de DC en création coopérative.
 
Bienvenue sur Earth Alpha! Prenez un cookie et installez- vous!
Faîtes un geste pour la planète: VOTEZ! Un top- site de voté = un pingouin adopté!

Partagez|

Amazo style [PV: Ryo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Amazo style [PV: Ryo] Jeu 3 Mar - 20:18

Le bateau accoste au port de la Nouvelle- Orléans le soir, me permettant de sortir m'aérer l'esprit. Cela fait un peu plus d'un mois que j'ai entamé une expédition qui a pour but de créer un virus qui me permettrait de me débarrasser de mes ennemis. En effet, j'ai créé Amazo pour l'inoculer à toute personne voulant s'opposer à moi et possédant des capacités surhumaines, pour le rendre humain. Durant de longues semaines, nous avons tourné en rond dans les Caraïbes, à bord d'un navire - laboratoire secret. Ces expériences auraient été beaucoup trop dangereuses sur terre, le risque de contamination trop grand en métropole notamment.

Le virus n'est toujours pas au point, ceux qui le reçoivent meurent quelques heures après avoir été contaminés. Ce n'est pas que j'ai pitié de mes ennemis, mais le but n'est pas d'exterminer la race humaine non plus. En outre, le virus est incontrôlable, se rependant de manière trop indépendante pour me plaire. J'aimerais qu'un simple éternuement ne tuent pas des dizaines de milliers de personne en une journée. Après avoir découvert cette erreur, j'ai du transformé une bonne partie du vaisseau en chambre d'isolement pour tous les sujets tests, même les morts. Ils ne sont plus capable de contaminer qui que ce soit, c'est juste une mesure de sécurité tant que je ne saurais pas d'où vient le problème.

Sur une centaine de sujets, sept ont survécu, mais je ne sais toujours pas pourquoi. J'ai donc décidé de faire une petite pause dans la ville du jazz, espérant trouver la bonne inspiration dans l'alcool. Une nuit avec Lois et son superbe corps m'aurait aussi fait beaucoup de bien, mais je lui ai dit de m'attendre à Metropolis. Ce serait beaucoup trop louche qu'une journaliste de son importance disparaisse sur une longue période sans que personne ne sache où elle est. Quelques heures après avoir touché la terre ferme, je suis étendu sur une table, un verre de rhum dans la main, écoutant un pianiste noir mettre une ambiance de folie. Et dire que je dois repartir le lendemain, recommencer les expériences, étudier les survivants et comprendre enfin comment le virus que j'ai moi- même créé fonctionne.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 16/02/2016


MessageSujet: Re: Amazo style [PV: Ryo] Jeu 3 Mar - 21:54

Nouvelle-Orléans, depuis maintenant de nombreux mois le nouveau Maire régnait en main de maître sur sa ville. Il avait réussi à mettre en place tous ses nombreux réseaux de trafic divers allant de la drogue, aux armes en passant par la prostitution. Ryo avait tout calculé, il avait bien appris de son père et il comptait créer son empire en commençant par cette ville.

Les affaires étaient florissantes et nous retrouvons notre Maire dans son bureau, vacant à ses diverses tâches administrative. Soudain, un informateur lui envoya un message pour le moins intriguant… Un bateau non enregistré avait accosté au port de la ville, s’était étrange, car Ryo avait pris pour habitude de toujours savoir qui était dans sa ville ! Après tout, dans ce monde, la connaissance est le pouvoir ! Les informations étaient plus importantes que tout et ce fut donc une surprise de voir ce bateau dans son port.

Le soleil étant couché depuis un moment déjà, Ryo décida d’envoyer une équipe pour s’infiltrer dans ce bateau et découvrir le pourquoi du comment. L’opération allait être rapide, en effet, les hommes de Ryo étaient particulièrement bien entrainé et après de longues minutes d’infiltrations, le maire de la ville reçu enfin l’appel qu’il attendait avec tant d’impatience… Tout devenait plus clair concernant le fait que ce bâtiment ne soit pas enregistré.

D’après les dires de ses hommes de confiance, le bateau comportait de nombreuses salles d’isolement comportant des hommes à moitié morts… Visiblement s’était un bateau test… Ryo ordonna à son équipe d’évacuer sans faire le moindre bruit et une fois fait, il envoya la police immobiliser de manière définitive le bateau. Cette technique légale était une bonne façon de se faire bien voir par la population locale.

Une fois le bateau encerclé par la police, Ryo quitta son bureau pour rejoindre le port. Son chauffeur le déposa devant les docs et c’est vêtu de son magnifique costume violet et rose qu’il se dirigea vers le bâtiment.

Ryo Maeda - Capitaine, vous avez arrêté l’équipage de ce bateau ?

Malheureusement pour le maire, bon nombre de marins était déjà en ville en train de faire la fête et de profiter des coutumes locales. Les quelques membres resté sur le bateau furent arrêter rapidement et mis en détention avant d’être interrogé. Pendant ce temps, Maeda ordonna à une équipe scientifique d’analyser ce qu’il se passait sur ce bateau.

Entre-temps, d’une façon moins légal, il demanda à ses hommes de main de fouiller la ville et de retrouver le reste de l’équipage et de découvrir à qui appartenait ce bateau et de comprendre pourquoi ils avaient accosté à la Nouvelle-Orléans.

*Je ne sais pas qui tu es ni pourquoi t’es ici mais crois moi je te retrouverais et je vais te faire comprendre qu’ici c’est ma ville et qu’il est hors de question de faire du commerce sans mon autorisation….*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Amazo style [PV: Ryo] Lun 7 Mar - 16:07

Une alerte sonne sur mon téléphone. Je grogne en réponse, mais relève ma tête dans un premier temps, en cherchant l'appareil dans mes poches. Je lis le message, à moitié conscient, avant de bondir d'un coup de ma chaise. Des espèces de gros débiles ont pris d'assaut mon bateau et maintenant, un certain nombre d'entre eux sont entrés dans la salle des sujets- tests ayant survécu. Ces derniers sont gardés endormi grâce à une perfusion qui leur administrait un sédatif de ma conception, en permanence, à doses contrôlées. Même s'ils dorment, rien ne dit qu'ils ne sont pas conscient du monde qui les entoure. Ce n'est le cas, en fait, que de l'un d'eux qui possède des faculté télépathiques. Il les utilise pour prendre le contrôle des intrus et faire libérer les survivants aux expériences. Un autre groupe tombe sur la salle des morts, sans aucune précaution. Ils se font immédiatement infecter par le virus, devenant des porteurs. Dans quelques minutes, ils développeront des pouvoirs méta- humains.

Ma colère n'a aucune limite, je hurle "Mazahs" la rage au ventre. L'éclair noir perce le ciel, l'illuminant en devenant blanc. Il traverse le toit du bar en le détruisant en mille morceau, avant de me frapper. Le grondement retentit dans toute la zone, les plus proches tombent évanouis à cause du son. Quant à moi, je me retrouve au milieu des débris de l'établissement, dans ma forme la plus parfaite: celle du champion du dieu de la guerre. Et la guerre, c'est ce qui a été déclaré en cette nuit, par un délinquant qui se prend pour politicien. Je décolle brusquement et me dirige vers le port. Restant dans le ciel, je détruis les voitures des policiers de plusieurs éclair. Destructions qui génèrent des explosions en chaîne. Soudain, une balle me heurte violemment, me faisant vaciller. C'est assez douloureux, mais supportable. Je cherche du regard le crétin qui a osé me tirer dessus, c'est un policier tremblant de peur. Je le réduis en cendre d'un éclair.

Pendant ce temps, les intrus infectés découvrent leurs pouvoirs, ils sortent les montrer à leur patron. Ce qu'ils voient une fois dehors est un homme lançant des éclairs, ils décident de l'attaquer. Les hommes contrôlés par l'un des survivants aux expériences se laissent guider à travers le bateau pour retrouver les six autres...

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 16/02/2016


MessageSujet: Re: Amazo style [PV: Ryo] Mar 8 Mar - 13:46

La situation du porc commençait à s’éterniser, Ryo se posa sur une chaise et il commença à fumer une cigarette en regardant le ciel. Le Maire de la ville s’amusait à faire des cercles avec sa fumé quand soudain, il aperçut un éclair s’effondrer sur la ville… S’était vraiment étrange, aucun de doute la dessus, ce n’était pas naturel et au vu du bruit entendu, il y avait pas mal de dégât. Le jeune homme se mit à soupirer quand les bruits de fracas se faisait de plus en plus bruyant.

Décidément, être Maire n’était pas de tout repos, Ryo finit par se lever et il s’avança vers ses hommes, alors qu’il allait leur demander une chose, ils se stoppèrent tous et regardèrent vers le ciel. Le Maire tourna sa tête lentement pour apercevoir un homme qui volait dans le ciel.

*Super … Manquait plus qu’un super-héros qui nous fait un complexe de supériorité…*

Ryo jeta sa cigarette et alors qu’il allait sortir son revolver, des hommes à lui qui était encore dans le bateau, arrivèrent pour annoncer tout heureux à leur patron qu’ils avaient des pouvoirs. Manquait plus qu’un super-héros qui nous fait un complexe de supériorité…

Le Maire de la Nouvelle-Orléans s’avança tranquillement vers l’homme dans le ciel, il arborait un léger sourire et il n’avait aucune intention belliqueuse. Il le fixait dans le ciel tout en se grattant l’arrière de la tête.

Ryo Maeda - T’es pas du genre à rester discret toi, je me trompe ? Au vu de ta réaction, j’en conclu que c’est ton bateau… Tu sais, je n'apprécie pas vraiment qu’on fasse des choses dans mon dos … Que tu sois un humain lambda ou un espèce de super-héros en costume.

Ryo continua de marcher lentement vers une table, il s’installa sur une chaise et alluma une nouvelle cigarette tout en fixant une nouvelle fois cet homme dans le ciel.

Ryo Maeda - Je suis Ryo Maeda, je contrôle cette ville, écoute au vu de tes expériences sur ton bateau, j’en conclu que tu es quelqu’un qui à un cerveau donc que dirais-tu de te calmer, laisser ma ville en paix et de discuter avec moi… Je suis sûr qu’on va pouvoir s’entendre et je dois t’avouer que je suis assez curieux au sujet de tes expériences…

Voyant après quelques secondes qu’il ne bougeait toujours pas, Ryo continua de fumer tranquillement en gardant un léger sourire. Il se mit à rire quelques secondes avant de reprendre la parole.

Ryo Maeda - Écoute, nous vivons dans un monde où nous sommes surveiller H24 … Quelque chose me dit que tu n’aimerais pas voir débarquer quelques justiciers en costumes et ça, tu vois… Ça nous fait un point en commun alors maintenant descend du ciel et installe-toi … Il est temps de parler business….

Ryo Maeda affichait un léger sourire en attendant la réponse de l’homme volant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Amazo style [PV: Ryo] Mer 9 Mar - 17:10

Je suis prêt à déchaîner mes foudres sur toute cette ville, Mazahs demande vengeance, guerre, morts et destructions. Je ne saurais dire si c'est mes pensées personnelles, ou ce pouvoir qui m'enflamme autant. Il reste qu'un détritus avait souillé mon bateau, donnant naissance à un chaos monstre à l'intérieur. Mes expériences avaient quitté leurs cages, des hommes à lui sont en ce moment sous contrôle et il a fait en sorte d'attirer l'attention des autorités sur moi. De tels actes ne peuvent pas rester sans conséquences, il doit comprendre que Lex Luthor ne peut pas être cambriolé ni arrêté. Mazahs n'a rien à voir dans ce sentiment de révolte. Aussi, quand un pan en tenu de carnaval se présente à moi l'air de rien, je comprends immédiatement que j'ai à faire au responsable de mes désagréments, avant même qu'il ne me le confirme avec son petit speech qui n'est que du vent pour moi. Enfin presque, il a raison sur une chose: ce n'est vraiment pas le moment de me faire remarquer, je me suis peut- être laissé un peu emporté... De toute façon, il est le premier à avoir fait en sorte qu'on me découvre, essayant sans doute de me mettre au pied du mur.

Cet idiot ne se rend pas compte à qui il a affaire, je ne suis pas un misérable trafiquant dont on se joue. Mais encore une fois, ce n'est pas le moment d'attirer l'attention de nos amis costumés... Alors je me pose devant lui et avance vers lui, brillant d'éclairs dans les yeux et sur le buste.

"Je me fiche de ce que tu apprécies ou non d'être mis à l'écart, mêles- toi de tes affaires si tu veux garder ta tête sur les épaules assez longtemps pour devenir autre chose qu'un Maire pourri dans une ville tout aussi pourrie."

Je ne m'assoie pas, restant en face de lui.

"Dis au peu d'hommes qu'il te reste de s'en aller tant qu'ils le peuvent, ce sera mon seul sujet de buisiness avec toi, Monsieur Le Maire."

Soudain, sortent le reste des hommes de Maeda, accompagnant les sept sujets- tests.

"Oh... On dirait que c'est trop tard, mes enfants sont déjà là et ils semblent bien énervés."

L'un d'eux envoie un jet d'acide vers moi et Maeda, j'esquive en bondissant en arrière, ne préoccupant pas du Maire de la Nouvelle- Orléans. Les hommes sous contrôle se battent contre les policiers et les nouveaux méta- humains. Un vrai gros bordel, avec pour champ de bataille un quai et le bateau. Les sept expériences ne reculent devant rien pour nous atteindre et nous tuer, c'est nous ou eux, bien que l'un est déjà occupé à contrôlé un groupe d'hommes.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 16/02/2016


MessageSujet: Re: Amazo style [PV: Ryo] Mer 9 Mar - 18:05

Ryo avait réussi à faire réagir cet homme, il avait enfin décidé de descendre du ciel pour venir s’approcher du Maire, malheureusement, il ne se montra que très peu coopératif, il se contenta de le fixer et de prendre une attitude hautaine. Il ne faisait aucun doute qu’il était très arrogant, cette attitude faisait sourire Maeda.

Le Maire savait que l’arrogance était un poison dissimulé, combien était tomber à cause d’un excès d’arrogance ? Combien avait payé le prix fort à cause d’un manque de réflexion ? Finalement, plus il l’entendait parler et moins il était impressionné. Une fois ses quelques phrases terminées, Ryo resta assis et continuait de fumer comme si de rien n’était.

Ryo Maeda - Premièrement, si tu me tues et au vu des dégâts que tu as provoqué, tu vas forcément attirer des gens que tu n’as pas envis de voir ni de combattre. Par conséquent, tu ne me feras aucun mal, non pas que tu n’en n’ai pas le pouvoir, mais simplement parce que ce n’est aucunement dans ton intérêt. Tu sais, nous avons bien plus en commun que ne veux bien le penser…

Ryo continuait de fumer calmement, il recracha sa fumé avant de reprendre la parole.

Ryo Maeda - Mes hommes ? Ils connaissent les risques, ils seraient tout prêts à donner leurs vies pour moi et c’est pour ça qu’ils sont à mes côtés.

Il disait vrai, le jeune homme avait pour habitude de prendre son sont ailes des personnes facilement manipulables pour les renforcer et leur faire croire tout et n’importe quoi. Il avait leur fidélité, ils étaient prêts à tout pour le Maire de la ville.

Soudain, un jet d’acide fut projeté par un mutant vers Maeda et l’homme, ce dernier esquiva sans aucun souci en s’envolant, quant à Ryo, il se contenta de se pencher en arrière puis il sortit son arme pour tirer une balle en pleine tête de l’individu qui avait tenté de l’attaquer. Une guérilla éclata, de nombreux coups de feu retentissaient dans le port. Ryo finit par jeter sa cigarette sur le sol avant de tirer sur quelques mutant tout en sortant de sa poche son portable.

Ryo Maeda - Sniper … Éliminé, la menace…

Le Maire de la ville ne sortait jamais sans sa troupe d’élites de sniper, toujours idéalement placé, obéissant et surtout aussi discret que des ninjas. Ils commencèrent à éliminer un par un les mutants à coup de balle dans la tête, les dégâts matériels étaient nombreux, les pertes humaines commençaient à être lourdes. Le Maire fixa de nouveau l’homme avec un léger sourire.

Ryo Maeda - C’est quoi ton nom déjà ? Tu sais, je peux t’apporter mon aide, tu fait ses expériences, mais tu dois te cacher comme un vulgaire petit dealer de drogue. Travaillons ensemble et tu pourras profiter de la tranquillité des forces de l’ordres de MA ville. Si tu es intelligent, tu vas accepter ma proposition…

Ryo lui tourna le dos pour s’amuser à tirer sur quelques mutants encore vivants, les snipers étaient rudement efficaces et les corps sans vies gisaient le sol du port.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Amazo style [PV: Ryo] Ven 11 Mar - 19:05

J'écrase mes mains brutalement sur la table, à la fin de sa première réponse. Toute l'attitude de ce drôle de personnage montre sa confiance en lui, il est évident qu'il cache quelques cartes dans sa manche. Je ne peux pas faire semblant de l'ignorer, pas avant de l'avoir mis au jour. Il me dit explicitement n'en avoir rien à faire de ses hommes, qu'ils sont prêts à mourir pour lui. S'il dit vrai, il est plus dangereux qu'il en a l'air, rien n'est plus précieux dans un groupe que la loyauté. Quelqu'un capable de la gagner à grande échelle mérite réellement toute mon attention, c'est ce genre de personne qui dirige le monde. Pas les gros muscles, ni les puissants. Ceux- là ne possèdent qu'un pouvoir illusoire qui peut être balayé par les éléments, à tout moment. Mais le charisme d'un leader... C'est tout bonnement la matière première d'une bonne organisation. Enfin, il faudrait déjà qu'il ne mente pas, ce qui n'est pas prouvé.

Puis la bataille éclate, le jet d'acide ne touche aucun de nous deux. Sans hésiter, l'excentrique tue froidement l'homme à l'origine de la tentative de meurtre.

"Idiot! Tu viens de descendre un sujet à 400 000 000 millions de dollars! Quel con!"

Malheureusement, les choses échappent rapidement à tout contrôle, les morts se font plus nombreux. Au finale, il ne reste que trois sujets- tests, dont le télépathe qui utilise les hommes sous son contrôle comme bouclier. Je pose ma main sur le bras de Ryo pour le baisser, après avoir réfléchit à sa proposition.

"Je déteste qu'on me force la main, mais on va dire que c'est un petit malentendu qui ne se reproduira pas. Car si tu oses de nouveau essayer de me mettre au pied du mur, je réduirai ta petite ville en cendre sans hésiter. Aucun héros ni aucun de tes flics ne m'en empêchera, c'est clair? Je m'appelle Lex Luthor et j'espère ne pas regretter notre petit arrangement. Renvoie les policiers, je n'ai pas besoin d'eux. Tu peux rester avec tes hommes, seuls."

Je décolle pour faire face aux meta- humains restants. Je les mets KO par moi- même et les replace en salle d'isolement, accompagné de certains hommes du Maire, dont deux méta- humains récents. Ces derniers commencent alors à tousser lorsque je referme la cellule du dernier sujet- test, crachent du sang et s'effondrent en gémissant de douleur. Je hausse un sourcil en comprenant: ce sont les symptômes d'une mauvaise réaction. J'ordonne qu'on les place en isolement, avant de retourner dehors, sous ma forme ordinaire. Mes yeux s'agrandissent d'un coup en réalisant que d'autres hommes sont contaminés, je me précipite dehors.

"Maeda! Emmène tes hommes à l'intérieur, tous ceux qui ont infiltré mon bateau! Vite!"

Trop tard, d'autres hommes de Maeda toussent du sang, alors qu'ils n'ont même pas encore atteint la phase "meta- humaine". Le virus commence à évoluer pour devenir uniquement meurtrier, et il commence petit à petit à se répandre dans la ville à cause des policiers -ayant eu contact avec les hommes de main- retourné en ville. J'aide Maeda à faire entrer tous les malades. A l'heure actuelle, Maeda et moi sommes déjà contaminés...

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 16/02/2016


MessageSujet: Re: Amazo style [PV: Ryo] Lun 14 Mar - 23:55

La petite guérilla avait commencé depuis quelques minutes et il fallait bien avouer que l’association de Luthor et de Maeda n’était pas réellement fait pour la discrétion… Cependant, pendant la bataille, Ryo appris une chose assez importante, visiblement les expériences avaient un coût pharaonique et il semblait que Lex ne soit guère enchanté de voir ses mutants mourir sous les impacts de balle. Après avoir entendu le prix des cobayes, le maire de la ville se tourna vers l’homme tout en arborant un sourire narquois.

Ryo Maeda - 400 Millions de dollars et t'es même pas foutu de les rendre invulnérables au truc le plus rependu dans ce pays ? T’es au courant qu’avoir une arme à feu, c’est légal dans ce pays ? Ces cons-là l’ont même foutu dans leur constitution !

Le maire se mit à rire tel un célèbre criminel maquillé en clown de Gotham. Petit à petit, la foule commença à se disperser. Les policiers avaient reçu l’ordre de sécuriser la ville au cas où d’autre mutant avaient réussi à échapper à la vigilance et au calibre de Maeda.

Les minutes passèrent, Ryo reçu un ordre de son partenaire, mais il n’eut pas le temps de l’exécuter que la crise commença, certains hommes-de-mains commencèrent à cracher du sang, Maeda leva un sourcil avant de pointer son arme en direction des contaminé…

Ryo Maeda - Messieurs… Vous êtes licencié !

Puis il tira sur quelques-uns de ses hommes pour les abattre, malheureusement pour l’homme en rose, d’autres hommes commencèrent à muter et se ruer sur leur patron. Ce dernier enchaînait différent headshot tout en reculant vers le bateau.

Ryo Maeda - C’est malin, à cause de tes expériences, je vais devoir de nouveau faire passer des entretiens d’embauche… ET CROIS MOI JE DÉTESTE CA !

Ryo continuait de se défendre en exécutant sans aucune retenu ses anciens hommes-de-main tout en faisant rentrer certaine personne dans le bateau avec l’aide de Lex. Une fois les derniers saints d’esprit confiné dans le bateau, le maire termina d’exécuter les derniers agresseurs puis il retourna voir Luthor.

Ryo Maeda - 12 … J’ai dû tuer douze de mes hommes de main ! Putain, tu sais combien ça coûte les balles dans ce pays ? Enfin bref, passons, bon, on va jouer franc jeu tous les deux… Il est où l’antidote pour pas devenir un putain de zombi dégénéré en mal d’obéissance envers l’autorité suprême… À savoir la mienne !

Ryo se gratta le crâne avec le canon de son arme, une fois sa démangeaison crânien passé, il sortit une cigarette qu’il alluma. Il cracha la fumée au visage de Luthor tout en le fixant avec un large sourire.

Ryo Maeda - Juste par curiosité, les gars comme toi qui aimes se balader en costume moulant cuir… Ça fume ou pas ? Hum … ?

Bien évidemment, Ryo commença à ricaner ne prenant pas réellement compte de la situation gravissime dans laquelle il était lui et sa ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 28
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Amazo style [PV: Ryo] Mar 15 Mar - 19:04

Je ne devrais pas le dire, mais ce type me fait rire. Il n'a aucune classe, ni aucune manière, mais il a quelque chose de bien plus important: de l'esprit. Fort heureusement, il sait s'en servir avec une grande efficacité. Il reste calme face à la menace, se montre même assez courtois pour ne pas me ménager. Peut- être que je ne le tuerai pas à la fin de notre petite collaboration, qui sait? Je lui rends son sourire moqueur, par un autre des plus amusés.

"Je ne suis pas responsable de leur état, comment veux- tu que je les rende invulnérable? Je vais déjà m'atteler à savoir comment ils sont devenus ce qu'ils sont, ce sera un bon début, je pense. J'ai fabriqué la cause principale, mais cette même cause en fabrique d'autres qui échappent à mon contrôle. C'est ce qui est amusant dans la recherche, un étonnement sans fin!"

Le rire du Maire devient un écho quand je le quitte. En revenant, c'est avec précipitation, beuglant des ordres qui ne serviraient plus à rien pour nous sauver, mais qui doivent être quand même suivis. Je réfléchis à toute vitesse en observant les méthodes de licenciement de Maeda, je ne crois pas qu'aucun de nous survivra plus d'une heure. Je dois trouver un remède et maintenant! J'ignore ses plaintes pour garder toute ma concentration sur le problème. Il me distrait plus qu'autre chose avec ses remarques idiotes, pourtant, je ne déteste pas totalement l'écouter jacasser. C'est comme un fond sonore qu'on utiliserait pour aider la mémoire à fonctionner, c'est tout à fait désagréable et stimulant à la fois. En outre, son calme me permet de le rester aussi.

"Je ne fume pas non... Tu te rends compte qu'on va tous devenir des... "zombies" dans peu de temps? Et tout ce que tu trouves à faire c'est fumer? Je me demande si tu es optimiste ou juste un idiot."

Tout en parlant, je marche vers mon laboratoire, avec les survivants. Et puis une idée me vient, une idée tout à fait... Mauvaise.

"Suis- moi partenaire, les autres vous restez où vous êtes!"

J'entre dans la salle et prends une seringue pleine d'une substance violette foncée à l'intérieur. J'attrape alors brutalement le jeune homme et le plaque sur la table, avant de tenter de lui planter l'aiguille dans le cou. Mon visage n'exprime rien, j'agis dans l'intérêt de tous.

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 16/02/2016


MessageSujet: Re: Amazo style [PV: Ryo] Mar 15 Mar - 21:47

La situation se faisait de plus en plus critique, le virus se propageait partout dans la ville, transformant les gens en une espèce de zombie en manque de nourriture. Dans son for intérieur, Ryo se demandait s’il n’avait pas déjà vu ça quelque part sur une de ses nombreuses chaînes câblé. Quoi’ qu’il en soit, il était amusant de constater que l’association des deux hommes semblait plutôt fonctionné, les deux semblaient même s’apprécier, mais après tout ce n’était peut-être qu’une façade…

Quoi qu’il en soit, Ryo continuait de fumer tranquillement sa cigarette tout en écoutant la réponse de Luthor. Quoi’ qu’il en soit, il était amusant de constater que l’association des deux hommes semblait plutôt fonctionné, les deux semblaient même s’apprécier, mais après tout ce n’était peut-être qu’une façade…

Ryo Maeda - Justement, si dans quelques heures, je me retrouve transformer en un espèce de zombie sans but autant profiter de mes derniers instants comme il se doit ! Je mourais avec la fierté d’avoir été plus fort que le cancer, c’est une consolation comme une autre et puis c’est pas parce que je paniquerais ou autre que ça améliorait notre situation… Si on en est là, c’est de ta faute, alors moi tut ce que je peux faire, c’est attendre… Donc pause clope pour moi.

Soudain, Lex demanda à Ryo de le suivre en utilisant le terme ‘‘partenaire’’ … Cette appellation fit hausser un sourcil du maire, s’était étrange… Beaucoup trop amicales pour un homme qui n’avait montré qu’arrogance et complexe de supériorité depuis le début, en plus de ça, il demanda uniquement à Maeda de le suivre… Ce dernier s’avança tout en se préparant à une éventuelle mauvaise surprise.

Quelques secondes plus tard, les soupçons du maire lui donnèrent raison. Luthor plaqua Ryo contre une table pour tenter de lui enfoncer une seringue dans la nuque. Le Maire se mit à sourire avant de prendre la parole.

Ryo Maeda - Même pas un peu de tendresse ? Tu te balades en costume moulant cuir, tu me plaques contre une table… Je commence à voir où vont tes penchants amoureux. Je dois reconnaître que je suis flatté, sincèrement flatter par ton intérêt, mais tu est trop poilu et tu n’as pas ce que j’aime chez une personne… Oh et avant que tu ne te fasses des idées… Ce que tu sens contre ton ventre… C’est mon arme…

Le maire gardait le sourire, lorsqu’il avait été plaqué contre la table, il en avait profité pour attraper son arme pour le pointer à bout portant sur son adversaire. La tension semblait monter dans la salle.

Ryo Maeda - Je suis un peu déçu, mais pas réellement surpris. Si tu cherches un cobaye, un de mes hommes de main fera l’affaire… Mon corps est trop précieux pour subir les inexactitudes de ta seringue… Les effets secondaires et moi ça fait deux… Alors maintenant, à moins que tu ne veuilles avoir un estomac modélisé façon gruyère et avoir tes couilles transpercées par mes balles, je te conseille de me lâcher de suite et de m’expliquer ce qu’il y a dans ta putain de seringue…

Ryo arborait un large sourire, même si Luthor avait plus de pouvoir que lui, Maeda avait une arme pointé sur l’estomac de Lex et au moindre mouvement brusque, il serait remplis de balles sans aucune retenu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Amazo style [PV: Ryo]

Revenir en haut Aller en bas
Amazo style [PV: Ryo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» [Fan-Art] Kit de Création du style MNOLG
» Vente costume style Empire
» Ma galerie Style Toon Link
» Tonton alex style !!!
» Créateur de personnages style Simpson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth-Alpha :: Earth Alpha - États-Unis :: Louisiane :: Nouvelle-Orléans-