Un univers alternatif de DC en création coopérative.
 
Bienvenue sur Earth Alpha! Prenez un cookie et installez- vous!
Faîtes un geste pour la planète: VOTEZ! Un top- site de voté = un pingouin adopté!

Partagez|

Cay'an: Tout le monde peut se tromper, bon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité





MessageSujet: Cay'an: Tout le monde peut se tromper, bon. Mar 1 Mar - 20:23

Fiche de Presentation

Informations générales.

Prénom: Cay’an

Nom: Aucun

Âge: En âge humain, 19 ans

Groupe: Héros (ex Super criminelle)

Base: Là où il y a de l’action!

Autres détails : Cay’an se fait passer pour une humaine répondant au nom de Kimi Senka

Descriptions




Psychologiquement, à part de dire que je suis scarifiée, traumatisée et que je souffre très certainement d’au moins une pathologie psychologique, qu’y a-t-il à dire de moi? Pour commencer, je suis une femme forte et fière avec énormément d’expérience derrière la ceinture et redoutablement intelligente. C’est ma grande force. Dans ma vie j’ai vu plus de choses étranges, violentes, perturbantes ou carrément inimaginables que n’en verront de leur vivant des centaines de personnes. Et vous savez quoi? Je n’ai jamais flanché. J’ai toujours vécu ma vie avec des tripes en acier, un mental de titane et avec aplomb. Il y en a qui tergiversent et d’autres qui agissent. Moi je suis une femme d’action et je suis aussi extrêmement méticuleuse et attentive au détail. C’est important les détails. Surtout quand vous êtes une survivante. Faites un faux pas et tout s’effondre autour de vous.

Rien n’est trop difficile pour moi. Plus c’est difficile, plus c’est dangereux, plus j’aime ça. Se dépasser. Il n’y a que ça pour déterminer la vraie nature de quelqu’un. Quand vous êtes une des rares survivantes d’une civilisation autrefois prospère, je peux vous garantir que la seule chose qui vous empêche de sombrer, c’est de s’accrocher à quelque chose. Moi je m’accroche à la certitude que je suis plus forte et que s’il n’en reste qu’une, ce sera moi. Évidemment faire ce que j’ai fait, vivre ce que j’ai vécu… Cela a des impacts sur votre vision du social. Je suis cynique, sarcastique, mordante, incendiaire, glaciale, acide, virulente… Mais certainement pas arrogante ou orgueilleuse. Je n’ai pas de temps pour les conneries ou les jeux de qui a la plus grosse. Ce genre d’imbécilités ne conduit qu’à une finalité : l’échec. Chose que je tolère vraiment extrêmement mal.

Et quand je me trouve nulle ou que je me sens coupable pour quelque chose auquel je ne peux rien, je suis capable de me mettre une claque derrière la tête, de me botter le cul et de me remettre en selle. L’auto apitoiement? Non merci! Donnez cela à d’autres! Pas à moi! Ma faiblesse, ma très grande faiblesse, c’est probablement le fait que malgré tout ce que j’ai vécu… J’ai passé trop de temps dans la glace et pas assez avec du vrai monde. Je veux dire… J’ai vu la chute de notre civilisation mais en même temps… J’ai l’équivalent terrien de dix-neuf ans! Je suis encore une adolescente, techniquement. Teenager… Nineteen... L’extrême limite mais bon. Vous essayerez de grandir toute seule sans repères et à passer une partie de votre adolescence à essayer de tuer un innocent! Enfin. Innocent pas si innocent mais on repassera. C’est compliqué la vie. Surtout la mienne.

En gros, je suis une ex super criminelle qui a tenté d’assassiner un Manhunter sur un malentendu. Dit comme ça, vous allez me regarder en me disant : mais quelle genre de conne es-tu? Il faut savoir que j’ai perdu ma famille à cause du frère du Manhunter dont je parle et que j’avais besoin de trouver un responsable à ma perte et comme le frère méchant était mort… Je ne pouvais me venger que sur le frère gentil et… Arrêtez de me regarder comme ça, j’étais en pleine crise d’adolescence, faut me donner une chance quoi! Je me suis repenti! J’ai changé! Maintenant je travaille pour la bonne cause. Après avoir causé pas mal de morts mais… On va dire que c’est une erreur de jeunesse. Une grosse, grosse, grosse erreur de jeunesse… Mais une erreur de jeunesse quand même! J’ai promis de ne plus recommencer de toute façon. Wow Cay’an, ça fait vraiment… Bref.

J’étais une méchante. Je suis maintenant une gentille. Une gentille adolescente proche de l’âge adulte capable d’oblitérer une ville, qui se promène sans supervision mais… Une gentille! J’essaie de me faire des amis, de m’intégrer à la société, je fais des blagues, je ris, j’ai une attitude beaucoup plus positive… Et je n’essaie plus de tuer le Manhunter à l’origine de tout ceci. Bon il m’arrive de péter un plomb comme n’importe quelle adolescente dans sa période « crise d’adolescence » mais je ne suis pas la seule dans cette situation hein! Je veux dire, je ne peux pas être la seule adolescente à super pouvoirs qui… Non. Cay’an c’était nul cet enregistrement. Faudrait recommencer de zéro parce que là… [Espace Mémoire Insuffisant] HEY! Mais je t’emmerde espèce de cochonnerie terrienne! Effacer. EFFACER!!! BORDEL DE SALOPERIE DE... {Bruit d’explosion}

Physiquement maintenant. Ah oui, j’ai un nouveau gadget pour enregistrer l’autre est… Cassé. J’aime épater la galerie. On ne le dira pas trop fort mais c’est parce que je veux plaire aux autres, être aimé. Quand vous avez perdu votre famille, vos amis, tout ça… Vous finissez par vouloir profiter de la compagnie des autres. Et puis j’ai les hormones dans le tapis, je suis une adolescente, il faut bien évacuer toute cette énergie sex… AH! J’ai dit ça tout haut!? Effacer! EFFACER! [Données effacées. Reprise de l’enregistrement.] Nya nya nya… De la compagnie des autres. Nous étions rendu là. Il n’y a jamais eu de passage embarrassant juste après. N’insistez pas ou je vous zappe. Je disais : j’ai des apparences bien plus discrètes mais que voulez-vous, on finit par aimer épater la galerie. Vous voulez un exemple? On va prendre un cas qui vous parlera.

En tant que Sara Moore, un de mes nombreux alias et ce qui fut pendant des années ma couverture la plus efficace, j’étais une jeune femme caucasienne et j’avais les yeux bleus et les cheveux roux. Sous ma forme martienne, c’est une autre histoire. Peau verte, yeux rouge, complètement chauve, c’est carrément le jour et la nuit. Chaque apparence humaine est soigneusement étudiée pour répondre à un ou plusieurs critères d’une liste que je garde bien évidemment pour moi. Le but étant toujours d’avoir la bonne apparence pour la bonne tâche. Comme nous, Martiens, pouvant ressembler à ce que nous voulons, il m’est arrivé à l’occasion de changer de sexe pour répondre à certains besoin. Une infiltration par exemple dans un milieu où les femmes ne sont pas les bienvenues. Vous pensez que traquer un Manhunter c’est facile? Et bien non. Détrompez-vous.

Précisons quand même quelques choses à propos de ma forme martienne. Je porte des vêtements capables de s’adapter aux formes que je choisis de prendre, ce qui est une bonne chose. Sous ma forme martienne, ils mettent mes formes, mon physique, ma personne en valeur. Sous forme humaine, ils deviennent un kimono, une salopette, une chemise, ce que je veux. Du coup, je n’ai qu’une seule garde-robe et je dois vous avouer que cela permet d’économiser énormément en textile. Ce n’est pas facile tous les jours d’être la personne qu’il faut pour la tâche à accomplir, de cela je peux vous le garantir. Ce qui fait que parfois il faut se battre et le sang, les explosions, toutes ces choses peuvent ruiner ce que vous portez. Le seul accessoire que je porte et encore pas toujours c’est mon pendentif Kuru qui me rattache à mon héritage martien, par sentimentalisme.

Après ma confrontation avec le Manhunter, je me suis dit que bon. J’étais due pour une nouvelle apparence. Enfin. Après que j’ai été le voir parce que j’avais réfléchi à tête reposée sur les choses qu’il m’a dit pendant qu’on se tapait sur la gueule. Une fois calmée hein, je précise. J’ai carrément changé de profil. Un profil plus asiatique, yeux bruns, cheveux bruns, j’ai changé de métier aussi et je dois dire que j’aime bien les résultats ainsi obtenus. Certes, plusieurs vous diront que je fais moins top modèle que fille de terrain mais bon. Il est possible que je me sois laissé prendre au jeu un quelque peu. Une quelque peu beaucoup mais ça, ça me regarde et pas vous. Peut-on m’en vouloir? C’est peut-être vouloir trop bien faire mais les humains manquent de vigilance quand ils sont confrontés à quelque chose qui leur plait. Ne contestez pas la chose : c’est un fait.

Avec un tel physique, je peux vous dire que ça vous en ouvre, des portes. Pour ce qui est de la sexualité, je n’ai pas de problème à me servir de mon corps comme d’un arme et je m’en suis servi pour gravir les échelons plus d’une fois. Certains y verront quelque chose de dégradant. Moi je vois un moyen d’arriver à une fin. Je ne vous le cacherai pas, il est si facile de se laisser prendre au jeu, lire les pensées de votre cible, devenir son fantasme, obtenir ce qu’il vous faut et ensuite vous en débarrasser d’une façon ou d’une autre… Mais bon, pour en revenir à Kimi Senka, mon alias actuel, je peux vous assurer d’une chose : vous tomberez sous son charme. Une jeune femme si agréable au physique si impressionnant. Et en même temps une vraie « badass »! La vie est courte, autant en profiter et… Comment ça, de grands pouvoirs exigent de grandes responsabilités!?

Histoire





Je suis née sur Ma'aleca'andra, que vous appelez la planète Mars. Étant la fille ainée, j’aurai la chance, cinq ans plus tard, d’avoir une petite sœur qui serait tout pour moi : Gavi’an. Moi j’avais décidé de dédier ma vie à quelque chose de plutôt simple. Protéger ma famille. Protéger mon peuple. Jamais je n’aurais eu la prétention de devenir Manhunter mais servir dans l’équivalent d’une armée, c’était une noble cause. Il est de notre devoir collectif de s’assurer que notre peuple continue d’évoluer et de prospérer. Je pensais que je pourrais un jour fonder mon propre foyer, avoir une vie sans histoire bien que j’étais pour le moment simple cadet dans l’armée, je voulais le meilleur des mondes pour Gavi’an. Mais tout ce que je voulais, tout ce que j’espérais me serait enlevé par le plus ignoble des traitres. Et ce n’est pas n’importe qui. C’est un des Martian Manhunter.

Avant que vous ne me stoppiez pour me dire que c’est son frère, qui est le vrai architecte derrière le génocide de notre peuple, sachez ceci. Le Manhunter aurait pu stopper son frère. Il aurait pu sauver notre peuple. C’était son devoir. C’était sa raison d’être. Mais plutôt que de nous protéger, plutôt que de nous sauver, il a sacrifié des dizaines, des centaines, des milliers de vies pour en sauver une. Et au final? Son frère a remercié son sacrifice en le trahissant. Ma soeur est morte sous mes yeux. Ma famille aussi. Mes amis… Je ne sais pas pourquoi j’ai survécu. Je ne sais pas comment. Je ne le saurai sans doute jamais. Mais au milieu d’une ville morte et sans vie, j’étais seule. D’un fier peuple, il ne restait plus rien. Tout cela par le choix égoïste d’un être. D’un Manhunter. Cet être immonde a ensuite eu l’outrecuidance de me priver de ma vengeance.

Deux fois, en fait. La première fois, en tuant ce frère honni. La deuxième fois en disparaissant de Mars. Il m’a fallu des années pour le traquer et le retrouver et ensuite de nombreuses autres années pour mettre mon plan à exécution. Car il fallait que je venge Gavi’an et mon peuple. Évidemment, vous allez me dire : mais Cay’an, tu avais seize ans, toutes tes dents, tu ne pouvais quand même pas croire que c’était un bon plan? Sur le moment, oui. Et puis bon, à force d’errer dans une ville morte je me suis accidentellement cryogénisé alors disons que pendant tout ce temps où je n’ai eu que des noires pensées à ruminer et que j’étais ENCORE toute seule… On se fait des idées de grandeur, prélude à une sacrée connerie. Parce que oui, à un moment donné, la machine a connu un défaut et le protocole d’urgence s’est déclenché, me permettant de revenir parmi les vivants. Cool mais pas cool. Bien des années s’étaient passées et dans ma tête, un seul objectif.

Le traitre doit mourir. Alors j’ai fini comme je l’ai dit par le traquer, débarquer sur Terre avec un plan et il fallait le mettre à exécution. Je veux dire, il faut vouloir pour pouvoir. Sous la fausse identité de Sara Moore, j’ai mis au point un plan élaboré qui à la dernière seconde a déraillé à cause de la fourberie du Manhunter. J’avais tout planifié : la manipulation d’une agence gouvernementale secrète, j’avais sous mes ordres un groupe de six martiens blancs… Un plan dans un plan, une attention minutieuse aux détails mais non! Quand enfin cette confrontation tant attendue a enfin eu lieu, il a eu l’audace de m’accuser MOI de trahison et de l’affrontement qui a suivi, il a encore prit la fuite. Je suis retournée à mes plans puis j’ai réfléchi à ce qu’il a dit et j’ai décidé d’aller lui parler calmement. Enfin. Le récit de ce plan vaut la peine d’être entendu quand même.

Après avoir passé des années à traquer le traître, j'ai fini par découvrir qu'il était sur Terre. Un petit voyage plus tard, j'y étais également et je commençai à mettre au point un plan pour isoler puis éliminer mon Némésis. Lui ne savait même pas que j'existais, ce qui me facilitait la tâche. Je n'étais pas venue seule : préalablement j'avais capturé six Martiens Blancs qui, grâce à de faux pendentifs Kuru (je n'étais pas obsédée par la vengeance au point de commettre le sacrilège de donner à nos ennemis le savoir de nos ancêtres) étaient désormais convaincus d'être des Martiens Verts. Six « Martiens Verts » ne servent pas à rien si vous ne les utilisez pas comme appâts et après avoir assumé une panoplie d’identités humaines, je me suis fait passer pour un agent renégat qui a vendu ces trouvailles à une organisation de recherche clandestine à la solde des États-Unis.

Ayant établi de solides fondations, il était maintenant temps de passer à la seconde phase du plan et ainsi apparu Sara Moore, une scientifique de STAR Labs, secrètement amoureuse de son collègue Alex Ferguson. Et je puis vous assurer que Sara Moore n’existait pas avant que je ne l’invente. Il fallait maintenant prendre mon mal en patience, parfaire ma couverture et attendre le moment opportun pour mettre en branle les événements qui me permettrait de confronter le traitre. Lâcher dans l’eau la première pierre et en admirer l’onde. Poétique? Mais la vengeance, c’est très poétique. J’ai attend que les super héros de ce monde ne soient pas attentifs pour agir et au-dessus d’une base de recherché dans le désert de l’Arizona, une installation sous la supervision de ce cher Ferguson, je déclenchai le bal. Comment? Admirez l’ingéniosité de mon plan.

Avec une fausse météorite et avec à l’intérieur un vrai pendentif Kuru. Je fis en sorte que la météorite suive la trajectoire que je voulais. Ferguson a découvert le site de l’impact et donc le pendentif et comme je le pensais il a contacté le traitre. Un agent du DEO, une des identités de ma cible, de ma proie. Pour pimenter les choses, j’ai passé un petit coup de fil anonyme à ce cher monsieur Keane, du département de la Sécurité Intérieure. Je savais qu’il voudrait mettre la main sur ce joli trésor de l’espace et qu’il enverrait son meilleur agent, Rio Ferdinand, pour récupérer l’artefact et éliminer quiconque pourrait avoir été en contact avec. L’assistant de Ferguson fut assassiné en premier et mon « amant » eu tout juste le temps de remettre le pendentif au Manhunter avant de se faire tuer. Je savais que ce sale traitre allait commencer à enquêter. Il ne pourrait résister.

Il lui faudrait du temps et il rencontrerait des embûches avant de réussir à faire des progrès significatifs. Le pendentif mena le Manhunter jusqu’à un centre de recherche clandestin où il libéra cinq des six faux Martiens Verts, le sixième ayant péri bien avant son arrivée. Évidemment, en manipulant à distance mes pions, je fis en sorte d’exacerber les tensions entre mon Némésis et ses alliés « humains ». Je savais qu’il était pratiquement prêt à tout pour protéger les survivants de son peuple. Je savais qu’il se conduirait comme le bon petit pantin qu’il était. Son frère l’avait manipulé et maintenant, je le manipulais. Évidemment, il fallait que je m’arrange pour faire partie de son groupe de « réfugié » et donc je me mis volontairement en péril : en tant que la petite amie d’Alex Ferguson, j’étais une cible bien trop intéressante pour être négligée.

Mais le plus beau dans toute l’histoire? Jamais il ne suspecta ne serait-ce qu’un instant que j’étais une Martienne, que je pouvais être impliquée dans toute cette histoire et il prit même ma défense devant les faux « Martiens Verts ». Je gagnai sa confiance, continuant de tirer les ficelles et permettant aux Martiens Blancs de se souvenir de qui ils étaient pour qu’ils attaquent le Manhunter. Sur les cinq, un prit la fuite, un fut tué et le reste fut maitrisé par le Manhunter. Ce n’était pas très important : nous en étions à la partie du plan où il se ferait révéler par Keane qu’il y avait un autre Martien Vert et que ce Martien Vert avait un intérêt particulier pour lui. Le dénouement approchait. Je pouvais le sentir. Et j’aurais enfin ma vengeance. Comme prévu, le Manhunter retrouva Till'all, le seul Martien Blanc de mon groupe de captifs à avoir encore un lien télépathique avec moi.

Il était sur le point de découvrir qui j’étais en explorant les souvenirs de mon pantin quand je me manifestai psychiquement à Till’all, faisant rater son coup à ma proie. Il pensait me tendre un piège, me faire sortir de sa cachette mais sa surprise fut totale quand il découvrit Sara Moore en lieu et place de… Ce qu’il avait imaginé. Et là, ce que je pensais être mon moment de triomphe, l’apothéose de plusieurs années de patient travail… Ne se passa pas comme prévu. Nous nous sommes battus, oui. Mais il m’accusa MOI d’être traitresse à notre peuple. Je tentais de le détruire avec vague d’énergie psionique mais il riposta et dans l’explosion subséquente, je suppose qu’il prit la fuite car je ne fus pas en mesure de le retrouver. Il venait de me voler ma victoire, ma vengeance, il avait réduit à néant mon plan et je ne pouvais plus me servir de « Sara Moore ».

Après bon. Je me suis dit : Cay’an… Tu sais, il n’a peut-être pas tout à fait tort hein. T’as fait une belle connerie là. Alors je suis allé trouver le Manhunter, je lui ai expliqué calmement mon histoire, ce qui s’était passé, tout ça et finalement j’ai eu droit à une seconde chance. Une erreur de jeunesse quand même pas banale mais avec les circonstances et tout… Je ne demande pas le pardon, juste la possibilité de me racheter. Et finalement j’ai obtenu les deux! Maintenant, je suis Kimi Senka. Une nouvelle fausse identité, certes, mais avec un objectif différent. Je ne suis plus une Super Criminelle. Maintenant, je suis une Super Héroïne et malgré les effets parfois dévastateurs d’une crise d’adolescence tardive et de beaucoup d’hormones, j’essaie de faire de la Terre un endroit où il fait bon vivre. Et ainsi se termine… [Espace Mémoire Insuffisant] MERDE!

Pouvoirs et Faiblesses




Cay’an possède l’intégralité des pouvoirs des Martiens Verts et en plus elle excelle dans certains domaines dont la télépathie (elle a travaillé en très proche collaboration avec le Manhunter sans jamais qu’il ne suspecte sa vraie nature et elle a contrôlé mentalement six Martiens Blancs) et la manipulation d’énergie (plus spécifiquement une vague d’énergie psionique qui se trouve à être une force télékinétique dévastatrice qu’elle projette à partir de la paume de sa main).

Ci-dessous, la liste des habiletés et pouvoirs des Martiens pour donner une référence :

-Physiologie Martienne

-Informations extrasensorielles

-Vision martien : L’acuité visuelle des martiens excède et de loin les normes humaines et leur permet d’observer une plus grande gamme d’information via différents modes qui inclus entre autres :

-La vision infrarouge

-La vison rayons X (Grosso modo, de la matière particulaire ionisée traitée via des
ondes de densité variable. Cela leur permet de voir au travers des objets)

-La vision via les spectres électromagnétiques

-La vison téléscopique

-La vision microscopique

-Rafale thermique (essentiellement, un pouvoir similaire à la vision thermique des Kryptoniens. Les Martiens peuvent projeter par leurs yeux des rafales thermiques d’une puissance suffisante pour blesser des êtres tels que Superman.)

-Télépathie : Les Martiens sont capables de lire les esprits des autres et de projeter leurs pensées suivant des degrés divers et variés. Du temps où ils avaient encore une civilisation florissante, il n’était pas rare que les Martiens projettent leur essence mentale dans un gestalt formée par leur communauté connu sous le nom de « grand esprit ». Via ce lien collectif, il était possible d’augmenter la puissance télépathique des autres Martien voir de renverser les effets de l’amnésie ou d’un lavage de cerveau causé par d’autres pouvoirs psychiques. Tous les Martiens sont des télépathes doués capables de lire les pensées, de créer des illusions, de contrôler les esprits de façon rudimentaire au strict minimum ainsi que plusieurs autres formes de manipulations mentales parmi lesquelles on peut dénombrer :

-Le contrôle mental : Par extension de leurs facultés pour la télépathie, les Martiens
peuvent utiliser le contrôle mental pour altérer le profil psychologique d’une cible ce
qui leur permet de manipuler voire carrément contrôler un individu. Il faut notre que
le contrôle mental es fortement découragé par la société martienne et était donc peu
utilisé. Cay’an, en revanche, s’en est servit à de nombreuses reprises pour pouvoir se
venger du Manhunter.

-La télékinésie

-La capacité de voler par la pensée, sans assistance d’ailes ou de technologie

-La manipulation d’énergie (au moins dans le cas de Cay’an, plus spécifiquement une
vague d’énergie psionique qui se trouve à être une force télékinétique dévastatrice
qu’elle projette à partir de la paume de sa main

-Forme malléable: Les Martiens ont un contrôle psionique sur leur physique au point où ils peuvent le contrôler au niveau moléculaire. Cela leur permet entre autre chose la métamorphose donc le changement de forme qui leur permet par extension d’imiter d’autres formes ou encore d’allonger certaines parties de leur corps, augmenter ou diminuer leur taille et ainsi de suite. Ils peuvent aussi altérer leur aspect général, leur apparence, leur ratio taille / poids, leur densité (au point de pouvoir passer au travers des objets) et même changer leur structure chimique, les rendant impossible à distinguer d’un autre être humain par exemple. Cette particularité leur confère entre autres :

-L’intangibilité

-L’invisibilité

-L’élasticité

-La faculté d’altérer leur taille et leur poids

-L’invulnérabilité

-La régénération (une faculté puissante qui leur permet de guérir très rapidement)

-L’autosuffisance (nul besoin de manger, boire, dormir, respirer, bref, le corps fonctionne en circuit fermé)

-Vitesse surhumaine (les Martiens ont une vitesse similaire à celle des Kryptoniens. Cette vitesse s’applique à tout ce qui touche à la course, au vol, au traitement des pensées et leur temps de réaction)

-Endurance surhumaine

-Force surhumaine (tous les Martiens ont un niveau de force comparable à celui des Kryptoniens et des Daxamites qui dans les deux cas seraient sous les effets des radiations d’un soleil jaune. Les Martiens peuvent soulever au minimum cent [100] tonnes.)

Faiblesses

Bien que personne n’ait eu l’occasion d’observer la chose chez Cay’an, elle souffre comme ses compatriotes d’une vulnérabilité au feu et de pyrophobie. Dans le cas de Cay’an ont peut rajouter que c’est une adolescente au caractère bien trempé ce qui peut la pousser à des comportements irrationnels et potentiellement autodestructeurs.

Les faiblesses de Cay’an sont celles des Martiens et se divisent comme suit :

-Physiologie martienne

-Vulnérabilité au feu (Les Martiens sont beaucoup plus vulnérables au feu que les humains. Cette vulnérabilité peut s’exprimer physiquement, psychologiquement voire dans les cas extrêmes par une combinaison des deux. En présence de flammes vives, on a pu observer à divers degrés les effets suivants : une fatigue extrême, une diminution marquée dans leurs pouvoirs, une perte de pouvoirs suite à une perte de contrôle involontaire de leur corps, d’ataxie et dans le cas extrêmes, la mort par état de choc)

-Pyrophobie

A propos de toi

Présentation personnelle : …

Ton rythme de réponse : Trop rapide pour la ligue.

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? J’avais envie d’un TC, j’ai eu une idée débile et je me suis dit : pourquoi pas!

Avez-vous lu le règlement? Oui. L'approuves-tu ? Oui.

Comment êtes-vous venu ici ? Triple compte.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 114
Date d'inscription : 15/12/2015


MessageSujet: Re: Cay'an: Tout le monde peut se tromper, bon. Mar 1 Mar - 20:25

Je valide Very Happy

••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://earth-alpha-dc.jdrforum.com
Admin encyclopédique

avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 15/12/2015


MessageSujet: Re: Cay'an: Tout le monde peut se tromper, bon. Mer 2 Mar - 15:00

FÉLICITATIONS!



Tu es validé(e), bravo!
Tu vas maintenant pouvoir te balader librement sur le forum. N’oublie surtout pas de recenser ton avatar ici, pour qu’on ne te le pique surtout pas ! Tu pourras aussi faire une demande de rp, tout comme faire ta fiche de liens ! N’hésite pas à poser des questions si tu en as, le staff est là pour te répondre.

Bon rp parmi nous, et amuse-toi !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Cay'an: Tout le monde peut se tromper, bon.

Revenir en haut Aller en bas
Cay'an: Tout le monde peut se tromper, bon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ben un peu comme tout le monde... il passe de l'orange au vert, le nez clignote et ensuite, retour à
» Bonjour tout le monde !!
» "demat" a tout le monde
» Salut tout l'monde
» Plop tout le monde !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth-Alpha :: Présentations abandonnées-